Suivez-moi :
BIEN-ÊTRE

Elles arrêtent la pilule pour passer au stérilet en cuivre

Image illustrant l'article sur le stérilet en cuivre

En Mars, je vous annonçais ma décision d’arrêter la pilule contraceptive définitivement pour passer à une méthode naturelle. En attendant de vous faire mon retour sur le Lady-Comp, j’ai invité trois blogueuses sur le blog qui ont arrêté les hormones pour passer au stérilet en cuivre.

L’idée de cet article est de vous parler d’une autre alternative naturelle à la pilule que celle que j’utilise, afin de vous présenter plusieurs méthodes efficaces et naturelles.

En bref, les choses à savoir sur le stérilet en cuivre 

  • On l’appelle « stérilet » ou « DIU » (pour dispositif intra-utérin)
  • Un stérilet en cuivre est efficace à environ 99%
  • C’est un dispositif contraceptif, en forme de « T »
  • Il s’insère dans l’utérus
  • Le stérilet en cuivre est sans hormone
  • Le DIU en cuivre existe en deux tailles : « short  » et « standard »
  • Pour la mise en place, il faut aller voir un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme

***

Leurs témoignages

(Merci de prendre en compte que leurs retours proviennent de leurs expériences personnelles).

Photographie illustrant l'article sur le stérilet en cuivre

Qui sont-elles ?

Marie du blog Slow & Cute, 34 ans, j’habite à Montréal (Québec). Je suis en couple et maman d’un petit garçon de 4 ans.

Laure, blogueuse d’un blog Voyage « On Part Quand » et d’un blog Société Pineapple Storm, 26 ans. Je suis partie en voyage au long cours depuis plus d’un an avec mon copain. En ce moment nous sommes en Nouvelle Zélande.

Margaux, parisienne de 23 ans et blogueuse sur Flowhers. Je suis actuellement en couple depuis plus d’une année avec un super amoureux !

Depuis quand prenaient-elles la pilule contraceptive ?

Marie : J’ai pris une pilule contraceptive pendant 15 ans (Diane 35 pendant 14 ans / une pilule légère pendant 1 an).

Laure : J’ai pris la pilule contraceptive pendant 7 ans. J’ai commencé à la prendre à 16 ans. Étant donné que j’étais sujette au cholestérol depuis toujours, mon médecin m’a très vite prescrit la pilule microdosée « Cerazette » qui se prend en continu pendant 28 jours.

Margaux : J’ai essayé la pilule contraceptive à deux reprises : une fois durant 8 mois, l’autre pendant 3 mois. J’ai également essayé l’anneau vaginale !

Pourquoi ont-elles décidé d’arrêter la pilule ?

Marie : Cela faisait un long moment que j’avais conscience que prendre la pilule n’était vraiment pas sain. Après la naissance de mon fils, j’ai repris la pilule pour un an mais une pilule « légère ». Rapidement, je n’étais plus à l’aise avec l’idée de la prendre. Ma tante m’a parlé du stérilet au cuivre.

Ça me faisait de plus en plus peur ! – Marie

Laure : J’avais une pilule micro-dosée, c’est-à-dire qu’il n’y a aucun arrêt de pilule pendant le cycle, aucun placebo. Pendant 6 ans je n’ai donc eu aucune règle. Je n’avais aucun souci à me faire, sans compter que je n’avais aucun effet indésirable de la pilule. Sauf qu’un jour, au bout de 7 ans de prise quotidienne (ou presque car j’ai eu quelques oublis de temps à autre), mon corps à décidé de me déclencher des règles… tous les 15 jours. Je ne comprenais plus ce qui m’arrivait.

J’ai été voir un médecin puis un gynécologue et ensemble nous avons fait le même constat : mon corps me disait stop – Laure

Margaux : Il y a eu plusieurs raisons bien tristes à cette décision. Une première a été les antécédents familiaux… Une de mes cousines à fait une embolie pulmonaire à cause de la pilule, et comme je sentais mes jambes lourdes de temps à autre, on m’a fait changer de pilule. J’avais également, noté des changements d’humeurs à cette période ! La deuxième raison, a été justement une sorte de dépression causée par la pilule…

Je ne me reconnaissais plus vraiment et n’arrivais pas à gérer mes émotions ! – Margaux

Pourquoi ont-elles choisi le stérilet en cuivre comme moyen de contraception ?

Marie : J’ai mon stérilet depuis 2 ans. J’ai choisis ce moyen de contraception car il m’est apparu comme le plus naturel !

Laure : J’étais en couple, il était donc absolument nécessaire que je retrouve un contraceptif efficace. Sauf qu’étant donné ma contre-indication aux hormones (le cholestérol) et ce qui était en train de m’arriver, je ne pouvais décemment pas me tourner vers une autre alternative hormonale. Dans ces cas, là le choix est vite restreint : préservatif (bof), méthode 100% naturelle (symptothermie, homéopathie,… pour moi, pas assez fiable à ce moment-là) ou le stérilet au cuivre.

Le choix a été facile à faire, même si j’avais un peu d’appréhension – Laure

Margaux : J’ai choisi le stérilet en cuivre car c’est une méthode naturelle, qui n’affecte pas la stérilité lorsque l’on souhaite fonder une famille.

C’est aussi car c’est pratique… À part les visites de contrôle, rien d’autre à penser pendant 5 ans ! – Margaux

Image illustrant l'article sur le stérilet en cuivre

Comment est-ce que leurs compagnons ont-ils réagi face à ce choix ?

Marie : J’étais en couple quand je me le suis faite poser. Je crois que l’idée ne lui a même pas effleuré l’esprit de donner son avis sur la question. C’est mon corps.

Laure : Oui, mon copain m’a complètement soutenue, il était aussi évident pour lui que pour moi que je doive trouver une solution alternative à la pilule et éviter les hormones, pour ma santé. Lui aussi avait quelques appréhensions (il a fait ses propres recherches !), on n’avait vraiment pas envie d’un marmot, surtout avec ce grand voyage qu’on préparait !

Margaux : Mon compagnon était un peu stressé sans moyen de contraception au début, c’est également pour notre couple que j’ai pris cette décision et depuis il a l’air plutôt satisfait !

Ça ne change absolument rien pour lui ! – Margaux

Leurs gynécologues ont-ils été réticents ?

Marie : Je lui ai dit qu’après recherche je voulais mettre un stérilet au cuivre car l’idée était d’arrêter les hormones. Ma gynéco m’a bien expliqué la différence entre les deux stérilet et m’a laissé libre choix sans m’influencer ! J’ai bien conscience que cela ne se passe pas toujours comme cela, ma tante avait une expérience différente avec sa gynéco qui l’avait clairement « forcé » à opter pour le stérilet avec hormones.

Laure : C‘est elle qui m’a le plus rassuré : dire que le stérilet n’est pas adapté aux jeunes femmes sans enfant est complètement désuet ! Aujourd’hui, il existe différentes tailles de stérilet, justement pour que les « petits utérus » puissent en recevoir. Elle m’a bien tout expliqué et c’est elle qui me l’a posé.

Ma gynéco était géniale ! – Laure

Margaux : Mon gynécologue souhaitait juste que je sois dans une vie et relation stable. C’était le critère principal, mais sinon il n’y a vu aucune objection !

Image illustrant l'article sur le stérilet en cuivre

Comment ont-elles vécu la pose du stérilet ?

Marie : Honnêtement, j’ai eu peur avant. J’en avais tellement entendu sur la douleur lors de la pose ! Mais ma belle soeur (qui n’avait jamais eu d’enfant) et qui venait tout juste de se le faire poser m’a dit qu’après l’accouchement que j’avais eu, je n’avais aucun crainte à avoir, que je ne sentirai rien. Et franchement elle avait raison. Après, je suis bien consciente qu’on est toute différente ! Une autre peur aussi celle de règles abondantes. Et ça s’est avéré vrai les premiers mois et rapidement le flux s’est stabilisé vers une moyenne basse.

J’ai ressenti une brève contraction et sincèrement même sans accouchement préalable, cela ne vaut pas le tapage qu’on en fait ! – Marie

Laure : Comme je l’ai dit, avant la pose j’avais quelques appréhensions. J’avoue que je me demandais comment j’allais réussir à gérer de vraie règles après autant de temps passé sans. Je suis quelqu’un d’hypersensible, j’avais un peu peur de l’effet naturel du cycle sur mon esprit.

Au final, tout s’est bien passé. J’ai eu mal dans le bas-ventre pendant 2-3 jours, mais avec un bon anti-inflammatoire, ça passait. Aujourd’hui cela fait 3 ans que je porte mon stérilet, mes menstruations sont complètement réglées, et même si j’ai quelques douleurs notamment le jour de l’ovulation et au début du cycle, je ne regrette absolument pas mon choix. Je ressens complètement les changements hormonaux dans mon corps, et je trouve ça génial d’avoir le contrôle, de savoir ce qui se passe et de comprendre les mécanismes de notre corps, parce qu’au final, sous pilule c’est comme si on était sous anesthésie permanente.

La pose à été un peu douloureuse, c’est vrai, mais rien d’insurmontable ! – Laure

Margaux : J’avais peur de la douleur, car ma mère m’en avait parlé… Et de faire un rejet également, car ça peur arriver ! Ou bien même que mon partenaire le sente ! Au final, ça a été très rapide à ma grande surprise ! Par contre, la douleur était intense pendant 3 jours, je n’ai pas pu faire grand chose a part rester allongé et mettre du chaud sur mon ventre ! Mais c’est normal comme douleur, on impose un corps inconnu à notre organisme alors il se défend !

***

Vous hésitez à y passer ? Voici ce qu’elles vous diraient :

Marie : Pour celle qui hésite, je dirai « Fonce » car pour ma part c’est aujourd’hui le moyen de contraception le plus naturel qu’on puisse trouver. Par ailleurs, j’ai appris à m’écouter et les maux dont je souffrais avant durant mes règles, j’ai réussi à les amoindrir (migraines, maux de ventre… alimentation saine, repos, jeûne…).

Il permet de se reconnecter à son corps avec de vraies règles… – Marie

Laure : FONCE ! Je ne sais pas si le stérilet au cuivre est dénué de risque, peut-être que dans quelques années, on viendra nous dire que le cuivre est mauvais pour notre santé… en attendant, entre ça et la pilule, je n’hésiterais plus une seconde ! Vous reprendrez possession de votre corps, vous pourrez savoir quels sont les moments propices à la grossesse, juste en étant à l’écoute de vous-même, de quoi éviter complètement tout risque de grossesse non-désirée !

La pilule, c’est facile surtout quand on est jeune, mais les risques de maladie et de cancer sont réels et avérés – Laure

Margaux : C’est la méthode de contraception la plus saine qui soit ! Cependant il faut supporter la douleur durant un ou deux jours chaque mois ! Je conseille cependant comme mon gyneco me l’a dit, d’être en relation pour ce choix, car ce n’est pas une méthode de contraception que l’on prend à la légère non plus !

Sur le long terme, ça change la vie ! – Margaux

***

Qu’en dites-vous les filles ?
Pour quel moyen de contraception avez-vous opté ?

Besos !

PS : Mon retour sur le Lady-Comp devrait être en ligne en Novembre. Je souhaite vous faire un retour complet, et pour cela il faut que je vois l’efficacité de l’appareil sur plusieurs mois. Mais si vous avez déjà des questions, je reste disponible en commentaire, par email ou sur les réseaux sociaux 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
Article précédent

ARTICLE SIMILAIRES

36 Commentaires

  • Reply vic

    Article très intéressant, ça donne envie de s’y pencher un peu plus!

    Bisous

    Vic

    13 septembre 2017 at 12:27
  • Reply Serena

    Coucou,
    Et bien c’est hyper intéressant ces témoignages et j’espère que ça fera un peu évoluer les choses 🙂
    Gros bisous à toutes !

    13 septembre 2017 at 12:59
  • Reply Laura HANTZ

    Coucou !

    C’est mon sujet de réflexion du moment ! Je souhaiterai arrêter la pilule, qui depuis mon accouchement, il y’a déjà 6 ans, ne me convient plus ! Le souci, je ne peux pas mettre de stérilet (endométriose). J’aimerais quelque chose sans hormone, mais quoi ?!

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    13 septembre 2017 at 14:34
    • Reply Simplement Claire

      Merci Laura pour ton commentaire, effectivement cette alternative ne te convient pas…
      Je t’invite à revenir par ici quand je parlerai de mon expérience avec le lady com, peut-être que cette solution te conviendra 🙂

      13 septembre 2017 at 14:37
  • Reply BERANGERE

    Moi c’est ni l’un ni l’autre, retour au préservatif et si mon homme n’est pas content (mais il l’est) il a qu’à prendre un contraceptif lui !

    13 septembre 2017 at 15:19
    • Reply Simplement Claire

      C’est une bonne alternative également, et efficace 🙂 Et au moins, ça responsabilise l’homme qui a tendance à ne pas y penser lorsqu’une femme prend la pilule…

      13 septembre 2017 at 16:09
  • Reply Melily

    Coucou, moi je prend la pillule depuis des années. Le sterilet ne m,a jamais attirée… je n’aime pas savoir que qq chose d’etranger en metal ds le corps lol c’est bete je sais. Mais je connais qq qui a eu des tas de soucis avec un sterilet alors ca refroidit….
    Super article en tout cas

    13 septembre 2017 at 15:43
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton commentaire ici 🙂 Je comprends tout à fait ton appréhension, c’est pour cela également que je n’ai pas opté pour cette méthode.
      Effectivement, il arrive que parfois ça se passe mal malheureusement avec le stérilet mais il ne faut pas oublier que la pilule est pire, c’est juste que c’est plusieurs années après la prise que ça arrive…

      13 septembre 2017 at 16:12
  • Reply Golden Cheer Grahams

    Sympa a lire ton article. Moi j’ai choisit l’implant plutôt que le stérilet, tout aussi pratique, moins douloureux et surtout ZERO règles.

    13 septembre 2017 at 16:21
    • Reply Simplement Claire

      Merci d’avoir pris le temps de partager ton avis ici 🙂 Ce contraceptif est avec des hormones ?

      13 septembre 2017 at 16:35
  • Reply sophie pipelette

    Coucou c’est intéressant comme article j’avais le stérilet à hormones, mais pour moi cela ne s’est pas bien passé. Au début je ne savais pas que cela venait de lui, depuis que je l’ai retiré je me sens beaucoup mieux… du coup maintenant j’hésite avec celui en cuivre, mais grâce à ton article j’ai pu y voir plus clair !

    13 septembre 2017 at 17:15
    • Reply Simplement Claire

      Merci Sophie pour ton partage ici. Tu as eu des effets secondaires ? Je pense que c’est plus à cause des hormones de synthèse qui étaient dans ton stérilet…

      13 septembre 2017 at 17:33
  • Reply The City and Beauty (kat)

    Coucou je me demande si le cuivre n’est pas néfaste à la longue 🙂

    13 septembre 2017 at 17:22
    • Reply Simplement Claire

      Malheureusement, si c’est le cas on le sera dans plusieurs années ! Mais à ce jour, les scientifiques disent que ce n’est pas mauvais pour la santé 🙂
      Et selon moi, ça sera toujours bien mieux que les hormones de synthèses ^^

      13 septembre 2017 at 17:30
  • Reply gwenaellemartin

    J’ai demandé d(‘en avoir un mais on m’a refusé ! Je voulais arrêter ma pilule pleine d’hormone qui m’a fait grossir, mais a cause d’un flux trop important on m’a dit que ce jetait pas possible avec ma maladie ! Je suis dégoûtée 🙁

    13 septembre 2017 at 17:23
    • Reply Simplement Claire

      Ah bon ? Est-ce que tu es allée voir plusieurs gynécologues ? Il faut avoir plusieurs avis, car certains médecins ont des partenariats avec l’industrie pharmaceutique pour prescrire la pilule… donc il vaut mieux consulter différents spécialistes, au cas où… 🙂

      13 septembre 2017 at 17:32
  • Reply Claire

    En tout cas, je suis bien contente de ne plus prendre la pilule.
    Je voulais le stérilet mais les différents gynécos ont dit qu’il fallait avec hormone grr.
    Excellent article

    13 septembre 2017 at 18:01
    • Reply Simplement Claire

      Il faut aller voir encore d’autres gynécologues alors 😉 Car le stérilet en cuivre est tout aussi efficace que celui avec hormone et meilleur pour la santé…

      14 septembre 2017 at 11:20
  • Reply Yuna

    Merci beaucoup pour ton article car justement je commence à me poser des questions sur ma pilule ^^ Je me demande si certains trucs ne serait pas causer par ma pilule parfois..
    Bonne soirée! (:

    13 septembre 2017 at 18:05
    • Reply Simplement Claire

      Avec plaisir, je suis ravie si cet article répond à certaines de tes interrogations sur le sujet 🙂
      N’hésite pas à lire le premier article que j’ai rédigé, sur le pourquoi j’ai arrêté, il y pas mal d’infos dedans aussi

      14 septembre 2017 at 11:19
  • Reply Marine

    Super article témoignage! Je suis moi-meme passée de la pilule au DIU (avec hormones) il y a quelques mois. La pose n’a pas été une partie de plaisir de mon coté. J’ai du rester 2 heures a la clinique parce que incapable de marcher et j’ai laissé ma voiture sur place parce que pas capable de conduire. La douleur a durer toute la soiree. Mais des le lendemain ca allait mieux et des le 2e jour plus aucune douleur. Et depuis je ne regrette pas. Je sens que mon corps change et parfois pas pour le mieux (retour de l’acne…) mais je me dis qu’il lui faut du temps pour retrouver son équilibre après 10 ans de pilule… et la tranquillité d’esprit au quotidien (ne pas avoir peur d’oublier sa pilule) en vaut la peine!

    13 septembre 2017 at 18:59
  • Reply marina

    justement je suis en pleine rédaction de mon article sur pourquoi j’ai arrêté la pilule ! j’espere qu’il te plaira pleins de bisous belle soirée a toi !

    13 septembre 2017 at 19:04
  • Reply Rainbowdrache

    Coucou ! Je me suis déjà demandé si je voulais arrêter la pilule pour le stérilet… Et j’en ai parlé avec une bonne amie qui a sauté le pas. Elle a eu horriblement mal, et elle ne me le conseille pas… je pense me tourner vers l’implant plutôt !

    13 septembre 2017 at 19:30
    • Reply Simplement Claire

      Il ne faut pas se fier à un seul avis, chaque personne réagit différent… Tu devrais plutôt demander conseils à des spécialistes qui répondront à tes interrogations. Si tu cherches à arrêter les hormones et les effets indésirables qui vont avec, l’implant n’est pas la bonne option car il y en a, c’est le même principe que la pilule

      14 septembre 2017 at 11:17
  • Reply Gabrielle - confidences et fourchette

    Depuis les essais bébé et meme apres mon accouchement je n’ai pas repris la pillule. Je ne me sens plus en phase avec cette contraception. Merci pour ce bel article vraiment intéressant

    13 septembre 2017 at 21:17
  • Reply MllexCeline

    Hello,

    Super article très intéressant. J’ai appris plein de choses.

    XoXo

    13 septembre 2017 at 21:40
  • Reply Sarah Croft

    C’est un sujet assez polémique la pilule et c’est vrai que pas mal de.personne sont contre. Il y a des point positifs et des points négatifs dans chaque systeme on va dire 🙂

    14 septembre 2017 at 08:15
    • Reply Simplement Claire

      Il faut faire une liste Pour et Contre, comme dans les films 😉

      14 septembre 2017 at 11:15
  • Reply Pauline

    Hello !
    J’ai pris la décision de passer au stérilet il y a 3 ans après 6 ans de pilules. 3 changements de pilules, des dizaines de kilos accumulés, des triglycérides qui avaient augmenté, des migraines pas possibles bref… il était temps de passer à autre chose !
    3 ans plus tard je peux dire que je suis liiiibre : plus de migraines, corps moins gonflé, analyses pas mauvaises et surtout une contraception qui s’oublie.

    Entre ça et la cup, je me suis sacrément facilité ma vie de femme 🙂

    Bises !
    Pauline, http://pkpdotcom.com/

    14 septembre 2017 at 11:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci Pauline pour ton retour d’expérience très positive qui vient rejoindre les 3 avis de l’article 🙂
      Disons Oui à une vie sans Pilule #Liberté ahah

      Bises !

      14 septembre 2017 at 11:22

    Ecrire un commentaire