Suivez-moi :
MATERNITÉ

Mon projet de naissance

Un projet de naissance (ou un plan de naissance) est un document que l’on rédige lors de sa grossesse (généralement au troisième trimestre), quand la maman réfléchit à son futur accouchement et la naissance du bébé. L’idée est d’expliquer vos souhaits lors du travail, de l’accouchement et de l’accueil du bébé. Ce texte n’a pas de valeur légale mais une valeur morale.

Je n’en avais pas fait pour ma première grossesse, mais aujourd’hui je vous partage celui que j’ai rédigé pour ma seconde grossesse 🙂

Comment rédiger un projet de naissance ?

Je vous conseille de prévoir quatre parties, dont deux sur l’accouchement (une pour la voie basse et la deuxième pour la césarienne) car vous ne savez pas quel type d’accouchement vous aurez le jour J.

Le mieux est de faire relire votre projet de naissance à une sage-femme, pour qu’elle confirme qu’il est réalisable et échanger avec elle sur certains points si besoin.

Pour le rédiger, le mieux est de se poser avec son/sa partenaire et d’échanger sur chaque étape de ce jour merveilleux. Voici un exemple de plusieurs questions à vous poser :

Partie 1 sur le travail : est-ce qu’on souhaite que son partenaire soit présent ? Est-ce qu’on veut une péridurale ? Est-ce qu’on souhaite rester mobile ? Veut-on avoir accès à la salle nature ? Mettre une lumière tamisée ? De la musique ?

Partie 2 sur l’accouchement par voie basse : est-ce que vous acceptez qu’une épisiotomie soit faites si nécessaire ? Acceptez-vous l’utilisation d’instruments type forceps ? Est-ce qu’on souhaite accoucher dans une position particulière ? Toucher son crâne avant qu’il n’arrive ? Attraper le bébé à la sortie ? Est-ce qu’on souhaite une mise au sein précoce ? Faire la tété d’accueil ? Qui fera le peau à peau en premier ?

Partie 3 sur l’accouchement par césarienne : est-ce que votre partenaire sera avec vous au bloc opératoire ? Pourra-t-il faire du peau à peau à la naissance de bébé ? Souhaitez-vous voir bébé en salle de réveil pour le mettre au sein rapidement ?

Partie 4 sur l’accueil de bébé : est-ce que notre partenaire souhaite couper le cordon ? Souhaitez-vous retarder les premiers soins ? Voulez-vous l’allaiter ?

Ce projet de naissance est a donné à votre maternité lors de vos cours de préparation à l’accouchement pour qu’il soit glissé dans votre dossier. Et je vous conseille d’avoir un double dans le sac qui sera avec vous le jour J. Ce document permet à l’équipe médicale d’avoir une projection sur vos désirs lorsque vous arrivez pour accoucher.

Toutefois, gardez en tête que la seule chose que vous pouvez prévoir avec certitude, c’est que la naissance vous réserve toujours des imprévus… Donc il ne faut pas s’attendre à respecter à 100% son plan de naissance rêvé.


Mon projet de naissance :

Après un accouchement par césarienne programmée en avril 2019 car ma fille était en siège, je m’apprête à vivre et découvrir la voie basse pour mon second enfant. Je souhaite, dans la mesure du possible, que nos souhaits soient écoutés.

Toutefois, nous avons conscience que des complications peuvent avoir lieu et qu’à tout moment notre projet peut-être remis en cause pour le bien de notre bébé.

Pendant le travail :

  • Je souhaite que mon conjoint Anis soit présent tout au long du travail.
  • Idéalement, nous aimerions mettre de la musique et avoir une lumière tamisée.
  • J’aimerais être active : pouvoir bouger, marcher, essayer plusieurs positions.
  • Je serais reconnaissante que l’on me laisse accéder à la salle nature, si celle-ci est disponible pour utiliser baignoire, ballon, écharpe pour se suspendre…
  • Je serais heureuse de recevoir les conseils d’une sage femme sur la gestion de la douleur ou pour accélérer le travail.
  • J’envisage d’avoir la péridurale le plus tard possible (ou peut-être même, pas du tout) et pouvoir la doser moi-même.

Pendant l’accouchement (voie basse) :

  • Je souhaite que mon conjoint Anis soit présent tout au long de l’accouchement.
  • Je désire que l’on m’explique tous les actes médicaux qui seront réalisés.
  • Je refuse qu’une expression abdominale soit pratiquée pour aider l’expulsion du bébé. En cas de difficultés lors de la deuxième phase d’accouchement, l’HAS préconise de recourir à l’utilisation d’instruments (forceps, spatules ou ventouse obstétricales) ou à une césarienne.

Pendant l’accouchement (césarienne) :

  • Je souhaite que mon conjoint soit présent au bloc opératoire si la situation le permet.
  •  Je désire que mon conjoint Anis fasse le peau à peau avec bébé en attendant mon retour du bloc opératoire.
  • Je souhaite pouvoir profiter de mon bébé dès la salle de réveil, en le mettant le rapidement en peau à peau et pouvoir lui donner la première tétée.

Pour l’accueil de notre bébé :

  • Je souhaite que nous puissionss faire du peau à peau le plus longtemps possible avec notre bébé.
  • Je désire faire un allaitement exclusif et mettre le bébé au sein le plus rapidement possible, avec vos conseils si besoin pour la mise en route.
  • J’aimerais repousser les premiers soins de bébé pour profiter des premiers moments.
  • Je refuse qu’un complément soit donné à notre fils (eau, lait artificiel), et nous ne voulons pas entendre parler de biberon ou de tétine.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de lire notre projet de naissance. Nous savons que le jour J, nous nous en remettrons complètement à vous, comme tous les futurs parents, vulnérables et effrayés, mais heureux et impatients de vivre cette grande aventure !


Besos !

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

Partager l'article
Article précédent

ARTICLE SIMILAIRES

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.