Suivez-moi :
MATERNITÉ

Allaitement exclusif : retour d’expérience

Témoignage : mon allaitement exclusif

Voilà maintenant deux mois que j’allaite ma petite Jade et je compte continuer jusqu’à début septembre au moment de ma reprise du travail (mon allaitement va donc durer 4 mois et demi). Jade a actuellement 2 mois et 2 semaines. Mon expérience avec l’allaitement exclusif est récente et encore d’actualité, mais je souhaitais échanger avec vous sur le sujet 🙂

Témoignage : mon allaitement exclusif

Pendant la grossesse

J’ai pris le temps de m’informer sur l’allaitement exclusif avec un cours avec une sage-femme, en lisant un livre sur le sujet, en écoutant des podcasts, en regardant des vidéos Youtube, et en regardant les replay de La Maison des maternelles.

Le rythme des tétées

Depuis le début, je l’allaite à la demande. Pendant environ 1 mois et demi, Jade faisait 10 à 12 tétés par jour. Puis elle a trouvé son rythme et demande entre 6 et 8 tétés par 24h.

Les pics de croissance

Les bébés ont des pics de croissance, généralement à 8 jours3 semaines6 semaines3 mois,  6 mois, puis à 1 an. Pendant 24 à 72h, le bébé peut être plus demandeur de câlins et du sein. Pourquoi ? Ces pics aident à franchir une grande étape (sourire, station assise, marche…).

Et je n’ai pas échappé à ces pics de croissance. Par exemple, Jade pouvait faire une tétée de 50 minutes et redemander le sein 20 minutes après.

Le plus fatiguant a été le premier, celui des 8 jours car je n’étais pas du courant ! Deux jours après notre retour de la clinique, Jade ne faisait que demander le sein. Je me suis inquiétée car j’ai cru qu’elle manquait de lait et je voyais mes seins « vides ». Mais en réalité, la production de lait s’adapte naturellement à la demande du bébé 🙂

Pour vivre ces pics de croissance le plus sereinement possible, je bois beaucoup d’eau et 3 tisanes d’allaitement par jour. Il faut absolument se reposer quand le bébé dort. Et on laisse son partenaire s’occuper des repas et de la maison !

Le sommeil d’un bébé allaité 

Dès sa naissance, le temps entre 2 tétées la nuit était plus long qu’en journée. Elle dormait entre 4 et 5h d’affilé. Depuis ses 1 mois et demi, elle a dépassé les 5kg, et elle a trouvé son rythme. La dernière tétée est entre 22h et 23h, puis elle se réveille entre 7h et 8h. 

L’entourage

Quand j’ai annoncé que Jade n’était nourrie qu’aux seins, j’avais eu très souvent une phrase du style « ah bon, mais tu ne veux pas compléter avec un ou deux biberons quand même ? » ou « tu penses que ton sein sera suffisant ? » ou « tu es sûre d’avoir assez de lait ? ». 

C’est assez troublant de voir que l’entourage peut être surpris d’un allaitement exclusif alors qu’à la base, le lait infantile en poudre n’existait pas et les femmes se débrouillaient très bien avec leurs seins…

Maintenant qu’ils ont accepté l’idée de l’allaitement exclusif, d’autres interrogations sont arrivées. J’ai très souvent des remarques « elle veut déjà à nouveau le sein ? » ou « encore ? mais elle a mangé il n’y a pas longtemps ».

Au début, ces remarques avaient tendance à me crisper (coucou les hormones) mais désormais je les accueille avec un oeil nouveau. La majorité de l’entourage n’est tout simplement pas sensibilisé à l’allaitement et son fonctionnement. Il y a un vrai manque d’informations, donc je prends le temps d’en discuter et d’expliquer 🙂

L’importance de se faire confiance

Le psychologique joue sur l’allaitement, il faut y croire et être optimiste. Pour exemple, 7 jours après l’accouchement, où mon moral était au plus bas avec la fatigue + la chute d’hormones, je voyais que mes seins étaient « vides » et pourtant Jade arrivait très bien à téter. Le lendemain, après une bonne nuit et un moral apaisé, mes seins étaient de nouveau « rempli ». Il ne faut pas stresser et chercher les réponses à ses doutes / questions.

Le plus important et de faire confiance à la nature, se faire confiance et faire confiance à son bébé.

Le corps de la femme est vraiment bien fait, et il n’y a rien de plus naturel que l’allaitement. Donc notre corps sait produire le lait nécessaire à notre nourrisson. Aujourd’hui, je suis convaincue que mon lait est le mieux pour mon bébé et qu’il lui convient à 100%. Je sais qu’elle ne manque de rien et qu’elle sait gérer seule son appétit.

La relation maman-bébé

Pendant la grossesse, un vrai lien se crée avec bébé qui grandit dans notre ventre. On apprécie chaque petit coup, on répond par des caresses… Et une fois qu’on a accouché, l’allaitement fait perdurer un lien spécial entre la maman et bébé.

Et il est vrai que l’allaitement, c’est magique… Les échanges de sourire quand elle tète. Son regard plongé dans le mien. Sa petite main sur mon sein. Sa petite main qui serre mon petit doigt. Sa tête qui s’endort sur le sein de maman.

Est-ce que c’est douloureux ?

Pas du tout ! L’allaitement ne doit pas être douloureux, et si c’est le cas il faut consulter une conseillère en lactation car cela peut être dû à une mauvaise position, une crevasse, un champignon…

L’allaitement, c’est plus contraignant ?

Personnellement, je trouve que c’est plus pratique que le biberon. Quand Jade pleure, j’ai juste à sortir mon sein, au lieu d’aller préparer et faire chauffer un biberon. Quand on sort, je n’ai rien à apporter puisque mes seins sont toujours avec moi haha.

Les deux petits inconvénients (sauf si on est à l’aise avec le tire-lait) : le papa ne peut pas prendre le relai la nuit ou en journée pour nous soulager (notamment pendant les pics de croissance), et on ne peut pas se séparer de bébé.

Et le papa dans tout ça ?

Il vit très bien l’allaitement et me soutient à 200%. Il est un vrai allié pour que tout se passe bien, il m’écoute, me rassure, et m’aide au quotidien. Il profite de Jade pendant ses périodes d’éveils, la berce pour l’endormir, la balade en écharpe ou en poussette, lui fait prendre le bain et s’occupe des couches.

Engorgement & Mastite 

Quand Jade a fait ses premières nuits, mes seins n’ont pas compris haha. Et malheureusement, j’ai fait deux mastites ! Qu’est-ce que c’est ? Une inflammation du sein résultant d’un canal lactifère obstrué

Pour reconnaitre une mastite, il y a plusieurs signes : un sein engorgé (tendu et plein), une rougeur sur le sein, zone douloureuse, de la fièvre. Et je ne vais pass vous mentir, ça fait super mal !!

En cas de mastite, il faut consulter un médecin / sage-femme / conseillère en lactation. Comme traitement, j’ai pris du paracétamol pour la fièvre, j’ai été sous la douche pour mettre de l’eau chaude sur mess eins, je me suis reposée, j’ai mis Jade au sein un maximum, et j’ai massé la zone douloureuse et rouge.

Maintenant, dès que je sens mon sein tendu et que Jade dort, j’ai pris le réflexe d’aller tirer mon lait (adieu les mastites). Si vous voulez vider votre sein sans le stimuler, l’astuce du verre d’eau chaude fonctionne bien.

Muguet

Mon allaitement se passait super bien et un matin, j’avais mal au sein gauche quand Jade tétait. Et j’ai vu qu’elle avait une petite tache blanche sur la gencive. Quelques recherches Internet plus tard, je découvre le « muguet » et j’appelle une conseillère de la Leche League. Elle me confirme que les symptômes correspondent et me conseille d’aller voir un médecin.

Qu’est-ce que c’est ? Le muguet est une infection fongique de la bouche du bébé qui peut s’étendre à vos seins, entraînant des mamelons sensibles et qui démangent.

Le médecin m’a donné un produit à mettre dans la bouche de Jade 3 à 4 fois par jour, et à appliquer sur mes tétons après chaque tétée. Le traitement dure deux semaines et est compatible avec l’allaitement, donc on arrête surtout pas de donner le sein ! Il est juste important que la mère et l’enfant soient soignés simultanément.

N’oubliez pas que l’allaitement est un choix personnel. Si vous n’êtes pass à l’aise, ne culpabilisez pas. Il vaut mieux donner un biberon avec amour que le sein à contrecoeur, car ça ne marchera pas.

Comment vous sentez-vous avec l’allaitement ?

Besos !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
Article précédent Article suivant

ARTICLE SIMILAIRES

12 Commentaires

  • Reply jenychooz

    Merci Claire pour cet article ça me conforte dans mon choix. Je vais essayer de retenir l’essentiel 😉
    Tu es magnifique en tout cas avec ta choupette <3
    Biz Jeny

    26 juin 2019 at 09:56
    • Reply Simplement Claire

      Merci Camille ! Heureuse que cet article puisse t’aider, et je te souhaite un allaitement rempli de douceur 🙂

      27 juin 2019 at 15:41
  • Reply Maman de Ouistiti

    J’ai allaité mes deux garçons exclusivement plus de 6 mois, pour chacun d’eux. Et jusqu’a leurs 2 ans ensuite (a quelques semaines près pour chacun d’eux. Quelques semaines après pour mon grand. Une semaine avant pour mon deuxième car j’allais me faire opérer).
    C’est une merveilleuse aventure. Elle n’a pas été tout le temps calme entre la mastite, l’engorgement, les pics de croissance (Celui des 9 semaines à été le plus hard à chaque fois) mais je n’aurais échangé ça contre rien au monde.
    Les réflexions pouvaient me peser au début de mon premier mais j’ai vite appris à faire la sourde oreille ^^

    26 juin 2019 at 13:10
    • Reply Simplement Claire

      Whoua bravo à toi pour ces deux beaux allaitements longs ! Et merci d’avoir partagé ton expérience ici 🙂

      27 juin 2019 at 15:42
  • Reply Le petit monde de NatieAK

    Hello
    Un grand bravo pour ton article qui met bien en avant les points importants de l’allaitements. Ce sont des informations très utiles qui seront aider les femmes allaitantes.
    Bisous

    26 juin 2019 at 13:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton gentil mot ! Heureuse que tu trouves mon article complet 🙂

      27 juin 2019 at 15:43
  • Reply Laura

    Coucou Claire,

    Un très beau récit. Ici, j’ai fait le choix de ne pas allaiter, car cela ne m’attirait pas et m’angoissait vraiment.
    Bien sûr, j’ai eu le droit aux multiples reproches : tu es une mère indigne, ton fils ne sera pas en bonne santé, tu n’aimes pas ton enfant et bien d’autres.
    Mais c’était soit ne pas allaiter et le faire en conscience, soit allaiter et le faire en étant forcé.
    Malgré tout, mon fils n’a pas eu de problème du fait qu’il était nourri au biberon et nous sommes très très complice.

    Je te souhaite un bel allaitement !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    26 juin 2019 at 17:32
    • Reply Simplement Claire

      Comme je le dis en fin d’article, si on a pas l’envie, il vaut mieux ne pas lancer et donner un biberon avec amour 🙂 C’est dommage que les gens ne puissent pas s’empêcher de donner leur avis !
      Merci pour ton retour d’expérience ici 🙂

      27 juin 2019 at 14:39
  • Reply Serena

    Coucou,
    Je trouve ça beau l’allaitement mais en même temps je ne me verrais pas le faire dans des lieux publics. Je sais que c’est naturel mais le regard des autres me gênerait car tout le monde n’est pas tolérant malheureusement :/
    En tout cas bravo à toi !!
    Et des bisous 🙂

    27 juin 2019 at 01:12
    • Reply Simplement Claire

      Merci Serena 🙂 La première fois je n’étais pas très à l’aise en public mais maintenant j’en ai rien à faire qu’on regarde ou non 😛 je ne pense qu’à mon bébé à ce moment là

      27 juin 2019 at 14:35
  • Reply GirlsnNantes Eva

    coucou

    ici bib exclusif et j ai entendu aussi des commentaires déplacés alors qu’au final c’est l affaire de chacun et on fait comme on le sent 🙂

    27 juin 2019 at 09:23
    • Reply Simplement Claire

      Quelque soit notre choix, allaitement ou biberon, les gens donnent toujours leurs avis sans qu’on leur demande haha

      27 juin 2019 at 14:34

    Ecrire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.