Suivez-moi :
BIEN-ÊTRE

Pourquoi est-ce que j’arrête la pilule contraceptive ?

Arrêter la pilule

Ce mois-ci, la lecture du livre La pilule contraceptive de Henri Joyeux et Dominique Vialard m’a fait énormément réfléchir. J’ai acheté ce livre car j’étais en plein questionnement et on peut dire que cette lecture m’a réellement bouleversée. Je suis passée par différents états : le choc, le déni, la colère, le dégoût, puis l’acceptation (un peu comme pour une rupture amoureuse ahah).

Lorsque j’ai fermé la dernière page du livre, ma décision était prise : après 9 ans de bons et loyaux services, j’arrêterai définitivement la pilule contraceptive à la fin de ma plaquette.

(Merci de prendre en compte que cet article provient d’une réflexion totalement personnelle).

Arrêter la pilule

Pourquoi est-ce que je prenais la pilule ?

  • Par habitude 

J’ai commencé à prendre la pilule contraceptive car j’avais des règles irrégulières et douloureuses. On m’a dit que la pilule arrangerait mes soucis (et mes copines me disaient même que je prendrai avec de la chance peut-être un peu de poitrine -> ne me jugez pas, j’avais 15 ans ahah). Autant vous dire, que j’ai accepté sans me poser de questions. De toute manière, tout le monde la prenait autour de moi, c’était tout à fait banal.

Prendre ce petit cachet était tout à fait normal, et ce « rituel » du soir faisait parti de mon quotidien.

Les débuts avec la pilule ont été assez compliqués, j’ai eu plusieurs effets secondaires (en particulier, les migraines et le mal de dos). Au total, j’ai changé 7 fois de pilules. Puis finalement, après quelques années, j’ai trouvé une pilule qui me « correspondait » : Optilova. Chaque soir, avant de dormir, je prenais mon cachet. En 9 ans, je n’ai dû l’oublier que 4 ou 5 fois (donc sur environ les 3 024 cachets que j’ai pris, c’est peu).

  • Par facilité

Je ne vais pas vous faire un dessin, avec A., nous sommes ensembles depuis plusieurs années, mais pour le moment, nous ne souhaitons pas avoir d’enfants tout de suite. Il nous fallait une contraception pour éviter toutes grossesses non prévues. La pilule faisait déjà partie de mon quotidien, j’en avais une que je « supportais plutôt bien » donc tout était « parfait ».

Pourquoi est-ce que j’ai décidé d’arrêter la pilule définitivement ?

  • Pour ma santé

Les hormones de la pilule ne sont pas des hormones naturelles et les quantités d’hormones des pilules sont à des taux plus élevés : 10 à 50 fois plus que les taux normaux fabriqués par les ovaires. La pilule est un médicament et comme tout médicament, elle n’est pas sans danger.

Et les effets sont nombreux : accidents vasculaires cérébraux, dépression immunitaire, acné, perte de cheveux, maux de tête, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, rétention d’eau, prise de poids, fatigue chronique fréquente, perturbations de la libido, tumeurs bénignes du sein ou du foie, kyste des ovaires, cancer des ovaires, cancer du sein, cancer de l’utérus…

Saviez-vous que les hormones de synthèses sont au cancer du sein ce que l’amiante est au cancer de la plèvre ? – Citation Henri Joyeux

Le risque de cancer du sein augmente grandement chez les femmes ayant consommé 10 ans la pilule, il apparaît généralement à la ménopause. Puisque cette année, ça faisait 9 ans que je consommais la pilule, autant vous dire que cette phrase a été l’un des déclics. (Sachez que la pilule ne doit pas être prise par une femme si il y a des antécédents de cancer du sein dans la famille).

Bref, une fois que j’ai pris conscience de tous ces effets secondaires possibles avec la prise de la pilule contraceptive, je n’avais plus envie de prendre de risque.

  • Pour mon couple

Plusieurs gynécologues vous diront que la pilule n’a aucun effet sur la libido, n’ayez pas confiance car c’est totalement faux. Ils ne veulent juste pas l’admettre. En fonction des pilules, la libido est plus ou moins affectée. Ne pensez pas que c’est de votre faute si votre envie diminue, c’est bien cette foutu pilule. 

Sans oublier les migraines ou les sautes d’humeur dû à la chute d’hormones pendant les règles.

  • Pour la planète

Toutes les hormones que nous ingurgitons apparaissent dans nos urines et polluent les eaux. Des études ont montré que nos urines bourrées d’hormones de synthèses sont responsables de la féminisation des poissons.

La société française & la pilule

Ce livre m’a réellement fait ouvrir les yeux sur la place et l’importance de la pilule dans la société française. Depuis 9 ans, j’ai été très naïve et prendre conscience de tout cela m’a énervé pendant plusieurs jours.

Il est vrai que la pilule contraceptive a joué un rôle très important dans l’émancipation de la femme, la libération sexuelle, la libération de la femme des grossesses non désirés et ainsi la prévention de l’avortement. Toutefois, dès lors de la création de la pilule contraceptive, plusieurs médecins ont essayé de revenir des risques possibles mais ils ont été passés sous silence.

Les preuves se sont accumulées dans le même sens : la pilule n’est pas sans danger. Une parole dans le désert, que la plupart non pas voulu entendre, trop souvent influencés par les fournisseurs, excellents communicants, experts en marketing – Citation Henri Joyeux

Encore aujourd’hui, c’est assez « tabou ». Tout simplement car la pilule contraceptive apporte un deuxième objectif caché : de l’argent. Les femmes, c’est la moitié de l’humanité donc c’est un centre de profit gigantesque. Donc si personne n’a une solution aussi efficace et sans danger mais qui n’apporte autant d’argent à la société, elle n’est pas diffusée.

Il faut savoir que dans les autres pays, la pilule ne connaît pas autant de succès puisque seulement 10% des femmes prennent la pilule dans le reste du monde.

En France, il se vend 41 boîtes de pilules contraceptives toutes les minutes – Citation Henri Joyeux

Quel livre lire pour se renseigner davantage sur le sujet ?

Comme je vous disais dans l’introduction, j’ai lu le livre La pilule contraceptive de Henri Joyeux et Dominique Vialard et je vous le recommande. Toutefois, sachez que c’est une lecture assez lourde, avec beaucoup d’études, de termes scientifiques, d’extraits de d’autres livres / discours… Alors il faudra être bien réveillée en le lisant 🙂 Je vous recommande de le lire avec un petit crayon à papier pour pouvoir noter des choses ou souligner des phrases, etc.

Résumé du livre : Des millions de Françaises prennent la pilule, une contraception hormonale ou un traitement de la ménopause. Avec ce livre, les femmes vont enfin comprendre que la pilule n’est pas un bonbon inoffensif. Elles vont comprendre comment fonctionnent la contraception hormonale et le THS. Tout le monde va enfin savoir pourquoi les autorités médicales et la plupart des médecins se taisent et continuent à prescrire des médicaments dangereux. Enfin, les femmes pourront choisir en connaissance de cause les nouvelles alternatives contraceptives, sans danger, à leur disposition.

Arrêter la pilule

Et maintenant, j’opte pour quelle contraception ?

C’est bien beau d’arrêter la pilule mais avec l’amoureux, nous n’avons pas prévu d’avoir un baby tout de suite, donc il a fallu que je me penche sur d’autres alternatives. Il y a donc trois options naturelles : retour au préservatif, se faire poser un stérilet en cuivre, ou opter pour une machine qui vous dit si vous êtes fertile ou non en fonction de votre température (cette méthode est encore peu connue en France mais courante à l’étranger, notamment au Canada, aux USA…).

Mon choix était clair, je ne voulais plus aucune hormone.

Après une assez longue réflexion et discussion avec A., j’ai choisi d’opter pour l’appareil Lady Comp. C’est un moniteur de fertilité, qui fonctionne avec notre température. En fonction de celle-ci, l’appareil indique une lumière (vert = infertile, orange = risque de fertilité, rouge = fertile).  Je l’ai commandé la semaine dernière donc je commence tout juste. Je pourrai vous faire un retour sur cette alternative dans quelques mois.

(Mais en attendant, si vous avez des questions à ce sujet, vous pouvez mettre un commentaire, m’envoyer un e-mail, ou me contacter sur les réseaux sociaux.)

Arrêter la pilule : passer à Lady Comp Arrêter la pilule : passer à Lady Comp

Je tiens à préciser que via cet article, je ne souhaite en aucun cas porter un jugement sur les femmes qui consomment la pilule contraceptive (je vous rappelle que je l’ai consommé pendant 9 ans !). Cet article a juste pour but d’informer des risques / effets secondaires que ce médicament comporte car dans la grande majorité des cas, notre gentil gynécologue a oublié de nous en informer. Peut-être que mon histoire répondra à des interrogations de certaines, ou peut-être pas. Mais au moins, vous avez conscience de tout ça et si vous décidez de continuer à prendre la pilule ça sera votre choix.

Qu’en pensez-vous les filles ?
Que prenez-vous comme moyen de contraception ?

Besos !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
Article précédent Article suivant

ARTICLE SIMILAIRES

135 Commentaires

  • Reply Floriane lov'in it

    Ca m’intéresse ton avis sur cet appareil. J’ai un stérilet depuis mon accouchement (2014) mais aux hormones, ils te le vendent bien, je dois le retirer l’année prochaine et je veux trouver une alternative efficace. Avec chéri avant que je tombe enceinte on avait fait la méthode oginot mauvaise idée

    21 mars 2017 at 11:01
    • Reply Simplement Claire

      Merci Floriane pour ton petit mot par ici 🙂
      J’ai commencé l’utilisation de cet appareil hier matin, donc c’est vraiment tout frais ! Mais j’écrirai un article dessus pour parler de cette alternative peu connue en France. D’ailleurs, si tu as des questions précises, n’hésite pas à me les écrire ici / sur les RS / par email, j’y répondrai dans l’article 🙂

      21 mars 2017 at 11:14
    • Reply Alice

      Il existe pourtant des méthodes naturelles bien plus efficaces que la méthode Ogino (qui consiste, simplement, à compter les jours). Le corps des femmes a des signes (glaire, température) qui permettent de repérer les jours où le couple est fertile et ceux où il ne l’est pas. L’expérience se tente 🙂

      23 mars 2017 at 12:39
    • Reply Eugénie

      coucou Floriane, comme toi j’ai longtemps fait ogino… et 2 bébés surprises plus tard, j’ai choisi la symptothermie ! et je suis bien contente de mon choix 🙂 ça a juste rien à voir, et c’est aussi fiable que la pilule. Je te conseille de bien te renseigner pour une transition en douceur post-hormones

      23 mars 2017 at 16:10
  • Reply Le Savoir-lire

    Comme toi j’ai arrêté la pillule depuis quelques mois depuis que je suis informée de sa nocivité et des effets secondaires sur moi. Je cherchais une alternative qui nobligeait pas a mettre quelque chose dans mon corps ! Du coup tiens nous au courant pour l’appareil et si ca fonctionne vraiment 🙂
    Merci pour ton article !

    21 mars 2017 at 12:05
    • Reply Simplement Claire

      Merci d’avoir pris le temps de mettre un commentaire ici 🙂
      Tout comme toi, je ne souhaitais pas « d’objet » dans mon corps, c’est pour cela que j’ai opté pour cette solution. Rendez-vous dans quelques mois pour avoir un retour sur mon expérience Lady Comp !

      21 mars 2017 at 15:03
  • Reply Charlotte Initialscb

    Je serais intéressée quand tu auras un peu plus de recul sur cet appareil car je n’en peux plus de la pilule mais je ne veux pas de stérilet et surtout …je ne veux pas d’enfants pour l’instant.
    Je ne connaissais pas cet appareil en tout cas, merci pour la découverte

    bisous Claire

    21 mars 2017 at 12:50
    • Reply Simplement Claire

      Merci Charlotte pour ton commentaire 🙂
      Je publierai un article le plus détaillé possible dans quelques mois sur cette machine, car justement je trouve que les infos à son sujet manque cruellement !

      Bisous

      21 mars 2017 at 15:02
  • Reply Sophie So_Addict - LES IDEES SOADDICT

    Oh merci pour cet article, j’avoue que j’ai pris la pillule pendant 12 ans. J’ai fait une pause pendant 3 ans car je souhaitais un enfant et je viens d’accoucher. Je dois revoir ma gynéco dans 1 mois pour justement parler de la future méthode contraceptive et justement la pillule m’a refroidie bcp. du coup je ne sais pas quoi prendre.

    21 mars 2017 at 13:11
    • Reply Simplement Claire

      Merci à toi Sophie, pour avoir partagé ton expérience ici 🙂
      Ce n’est pas facile de trouver LA méthode contraceptive qui nous correspond, le mieux est de te renseigner sur toutes les options avec les bénéfices et les risques, pour que tu es toutes les clefs en main. Prends le temps de réfléchir, de dialoguer avec ta gynécologue et d’échanger avec ton compagnon. Mais surtout, opte pour quelque chose qui te fait te sentir bien !

      21 mars 2017 at 15:08
      • Reply Sophie So_Addict - LES IDEES SOADDICT

        J’étais devenue bien sans rien en faite mais après un accouchement c’est hyper fertile que l’on devient donc les préservatifs ok mais on est à l’abris de rien. On compte les jours alors… mouai mais l’ovulation fait très mal. Du coup vraiment les hormones c’est pas la joie et je ne sais pas pour quelle option opter. :-/

        21 mars 2017 at 15:30
        • Reply Eugénie

          compter les jours c’est la méthode Ogino… initialement inventée pour aider les couples à concevoir !!! (30% d’échec en contraception) regarde du côté des méthodes naturelles type Billings ou Symptothermie, qui sont bcp plus fiables car basées sur le réel. On est pas plus fertile après un accouchement : c’est juste que le cycle est chamboulé donc on ne sait pas où on en est, d’où plus d’accident…

          23 mars 2017 at 16:18
  • Reply Marie

    J’ai testé le stérilet au cuivre, et je te le conseille plutôt que la méthode avec le lady-comp, je trouvais hyper fiable et financièrement très avantageux. C’est une solution qui permet d’oublier sa contraception, un vrai cadeau !!
    Je n’ai pas pu continuer car j’ai de l’endométriose, mais une chose est sûre, je serai encore sous stérilet au cuivre si je n’avais pas cette maladie !
    Je suis curieuse d’avoir ton retour sur le lady-comp ! Ca serait une super alternative pour les femmes qui ne souhaitent pas prendre d’hormones ni utiliser de stérilet. Tiens-nous au courant !

    21 mars 2017 at 13:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci Marie pour ton commentaire 🙂
      J’ai longuement hésité avec le stérilet mais j’ai finalement préféré prendre une méthode sans « objet » à l’intérieur de moi. Mais effectivement, c’est une très bonne alternative également.
      Rendez-vous dans quelques mois pour un article sur le lady-comp !

      21 mars 2017 at 15:30
  • Reply Stephanie cardoso

    J’ai pris la pilule 10 ans jai arrête quand jai li un article sur les effet de la pilule quand on la prend suR le long terme . Puis 2 ans après j’ai eu mon fils puis je ne les jamais repris car de un pas envie de bouffer cette cochonnerie 10 ans m’a suffit et de deux j’étais maman celib. Puis je vis bien avec je calculais jusqu’à aujourd’hui ma periode fertile afin d’éviter une grossesse mais cette appareil m’a l’air top bon y’a deux jours on apprend l azoospermie de mon homme donc 0 spermatozoide pr etre plus clair donc finalement plus besoin de calculer quoi que ce soir car zéro chance de tomber enceinte naturellement . Et je me dis ouf dans ce malheur pas besoin de prendre cette cochonnerie jusqu’à la menaupause lol mais je veux voir ton avis sur ce produit je reste connecte au monde quand même Lol

    21 mars 2017 at 13:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup Stéphanie d’avoir pris le temps de partager ton expérience ici 🙂
      Effectivement, les effets secondaires concernent surtout les femmes qui consomment la pilule sur le long terme, et c’est pour cela que j’ai eu un déclic aussi, comme toi.
      Il est vrai que si on connaît son corps, on peut savoir exactement lorsqu’on est fertile mais aujourd’hui, je ne connais pas assez le mien. Et je suis plus rassurée (et mon compagnon aussi) avec cette machine. J’ai hâte de revenir faire un retour ici dessus !

      21 mars 2017 at 15:43
  • Reply Ninon Ptrs

    Je prends la pilule depuis plus de 6 ans et cela me dépite totalement. Je sais que c’est plein d’hormone et que c’est bon ni pour la santé ni pour la planète…
    L’année dernière j’ai tenté l’implant et cela c’est très mal passé. Du coup, après 6 mois de règles non stop, j’ai du me le faire enlever puis retourner à la pilule.
    Je me trouve un peu dans une impasse car cette situation ne me convient pas, mais je ne vois pas de « meilleure » option. Je ne supporterai pas d’avoir un stérilet, et les préservatifs… très peu pour moi! En revanche, je ne connaissais pas du tout ce petit appareil. C’est la première fois que j’en entends parler et je suis curieuse d’avoir ton avis la dessus!

    Ninon
    http://www.ninonptrs.fr

    21 mars 2017 at 14:11
    • Reply Simplement Claire

      Merci Ninon pour ton commentaire sur cet article !
      Effectivement, ce n’est pas facile comme situation… C’est vraiment dommage qu’il y existe si peu d’alternative à la pilule contraceptive. J’espère que mon retour sur le Lady-comp dans quelques mois pourra te donner une nouvelle option 🙂

      21 mars 2017 at 15:46
  • Reply claire Jacolin

    Bonjour !
    Ton article tombe plutôt à pic : j’ai, sur un coup de tête, arrêté de prendre la pilule il y a un mois, après 13 ans de servitude…
    J’avoue que le début sans rien a été un peu dur : ovaires douloureux, seins super douloureux depuis une semaine (libérée délivrée avec l’arrivée (tardive) de mes premières règles naturelles…
    Je n’ai pas d’amoureux, encore, mais je me posais la question justement sur les alternatives. Je suivrais volontiers ton expérience sur ce petit objet Lady Comp… Comment puis-je te suivre ?
    Merci pour ton partage en tous cas !
    Claire

    21 mars 2017 at 14:46
    • Reply Simplement Claire

      Merci Claire pour ton petit mot ! Bravo pour avoir pris également la décision d’arrêter 🙂
      De mon côté, je viens tout juste d’arrêter (il y a deux semaines). Donc, je ne remarque rien de particulier. J’espère que ça va aller dans les prochains jours…

      Pour me suivre, tu peux aller « aimer » ma page Facebook (https://www.facebook.com/SimplementClaireBlog) ou me suivre sur Instagram (https://www.instagram.com/clairedmg_/), ainsi tu verras la publication passée lorsque l’article sera en ligne. Ou bien, tu peux t’abonner à la newsletter du blog (http://bit.ly/2mQz2eC), c’est gratuit et tu reçois un email par mois. Ou alors, tu peux mettre mon blog dans tes favoris sur ton navigateur et revenir de temps en temps. En attendant l’article, si tu as des questions sur le sujet, tu peux toujours m’écrire ici / par email / sur les réseaux sociaux 🙂

      21 mars 2017 at 16:07
  • Reply Lisa

    Hello !
    Merci pour cet article qui fait du bien… Je prends la pilule depuis 5 ans maintenant, et j’aimerais bien passer à un mode sans hormones aussi. Car je le ressens de plus en plus sur mon organisme, sur ma libido et mon moral.

    Ma mère m’avait parlé d’un appareil un peu similaire au tien, sauf qu’on urine dessus (comme un test de grossesse) et ça nous indique notre fertilité. Du coup j’ai hâte de lire ton avis sur le sujet car je suis un peu dubitative et j’ai besoin de plusieurs témoignages avant de me lancer là dedans !

    Encore merci,
    Lisa de http://www.lazylizzy.r

    21 mars 2017 at 14:54
    • Reply Simplement Claire

      Merci Lisa pour ton commentaire.
      Dans le livre, il parle de la méthode avec les urines. Mais ils disent que sur le long terme c’est plus onéreux (MAIS j’avoue ne pas avoir vérifié cette information). Je te donne rendez-vous sur le blog dans quelques mois pour un article sur le lady-comp, en espérant que mon futur témoignage t’aidera 🙂

      21 mars 2017 at 16:10
  • Reply Victoire

    Pour ma part j’ai opté pour le stérilet au cuivre, sans regrets. Je n’ai plus jamais à me préoccuper de vérifier quoi que ce soit, mon corps suit mes cycles tout à fait normalement, et le risque de tomber enceinte est quasi zéro.
    Au début j’avais peur de ne pas le supporter, parce que j’avais déjà des règles très intenses et douloureuses et mon gynéco m’a prévenue que ça pouvait empirer sous le stérilet. Le premier mois a été un peu dur (quelques douleurs, petites pertes marrons)… Maintenant tout est en place. Finalement mes règles ne sont ni plus longues, ni plus douloureuses (la douleur dure plus longtemps, mais elle est toujours supportable avec des médicaments)
    En plus, c’est hyper économique, parce que stérilet + pose, ça m’a coûté un peu moins de 100€ avant remboursement sécu, et je suis tranquille pour 5 ans ! Et si je souhaite l’enlever avant, c’est possible aussi 🙂
    Bref, vive les méthodes de contraception plus naturelles 🙂 Et merci pour ton témoignage, c’est important que les femmes se rendent compte de ce que représente vraiment la pilule, outre la liberté sexuelle.

    21 mars 2017 at 14:57
    • Reply Simplement Claire

      Merci Victoire d’être venue partager ton expérience ! Ton avis va peut-être aider des lectrices 🙂
      C’est vrai que le stérilet en cuivre (celui avec des hormones a des effets néfastes, comme la pilule) est une bonne alternative !

      21 mars 2017 at 16:46
  • Reply Célia Jade

    Coucou ma belle !
    Après lecture de ton article, je vois que tu as opté pour le Lady Comp. C’est ce que j’ai failli faire à mon arrêt de la pilule, mais j’ai découvert juste avant la symptothermie, et elle a littéralement changé ma vie !
    Si tu es intéressée, je te conseille d’aller jeter un oeil à mon article pour en savoir plus et à nous rejoindre sur Facebook 🙂 : http://celiajade.com/2016/09/symptothermie-contraception-naturelle.html

    21 mars 2017 at 15:27
    • Reply Simplement Claire

      Merci Célia pour ton avis ici, je vais aller lire ton article 🙂
      Pour ma part, je ne connais pas assez mon corps pour opter pour cette méthode mais un jour peut-être !

      21 mars 2017 at 15:32
      • Reply Alice

        On ne connait pas son corps toute seule … il existe des moniteurs (enfin, surtout des monitrices) très bien formés pour aider les couples qui font ce choix !

        23 mars 2017 at 12:42
        • Reply Simplement Claire

          Merci Alice pour ton commentaire. Je trouve cela bien d’être accompagné quand on décide de choisir cette alternative 🙂 Je ne savais pas qu’il existait des monitrices / moniteurs, alors merci pour l’info !

          23 mars 2017 at 16:46
  • Reply cailliaux sandra

    coucou je prends la pilule depuis plus de 15 ans et je pense sérieusement à l’arrêter car j’ai des migraines affreuses tous les mois.

    21 mars 2017 at 15:43
    • Reply Simplement Claire

      Des migraines tous les mois ? Ca doit être très contraignant et il est fort probable que ça soit lié aux hormones de la pilule. Je te recommande tout de même d’en parler avec ton médecin / ton gynécologue, tout en réfléchissant à la méthode alternative qui te correspondrait le mieux 🙂

      21 mars 2017 at 16:12
  • Reply Les Petites M

    Mais tellement d’accord avec toi!
    Plus de pilule ni aucune hormone depuis mon embolie pulmonaire en 2013… à cause de la pilule…
    Autant te dire que ni moi ni mes filles plus tard n’avaleront cette cochonnerie.
    Cette sensibilisation est vraiment importante car depuis que j’ai failli mourir à cause de la pilule, les langues se délient et je m’aperçois que je ne suis pas la seule de mon entourage à avoir des problèmes dus aux hormones. http://petitesmarionnettes.blogspot.fr/2013/09/celle-qui-fait-une-embolie-pulmonaire.html

    21 mars 2017 at 15:47
    • Reply Simplement Claire

      Merci d’avoir partagé ton expérience en commentaire. Je suis vraiment désolée pour ton embolie pulmonaire et j’espère que ça va mieux depuis… Je vais aller lire ton article.

      Je suis d’accord, c’est un sujet important dont il faut parler pour arrêter qu’il soit considéré comme « tabou » !

      21 mars 2017 at 16:49
  • Reply The City and Beauty

    Coucou personnellement elle n’a rien changée en ce qui me concerne, comme toi j’avais toujours mes douleurs; je l’ai eu arrêtée par moment, une pause fait du bien et je ne la prends plus depuis longtemps 🙂

    21 mars 2017 at 17:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton commentaire ici 🙂 Qu’as-tu choisi comme nouveau moyen de contraception ?

      21 mars 2017 at 17:44
  • Reply Claire

    Je n’ai aucun regret d’avoir arrêté la pilule.
    J’ai pris sept kilos, ma tension artérielle était plus élevée.
    En plus, je la prenais à contre-coeur.
    Je ne connaissais pas du tout cet appareil.
    Bisous

    21 mars 2017 at 18:01
    • Reply Simplement Claire

      Merci Claire pour ton petit mot par ici 🙂
      Je suis ravie de t’avoir fait découvrir cet appareil via cet article car il n’est pas assez connu en France !

      Bisous

      21 mars 2017 at 20:28
  • Reply Milene

    Article très intéressant et qui j’espère pourra titiller la curiosité de nombreuses femmes et jeunes femmes !
    J’ai arrêté la pilule et les hormones depuis 2 ans et 3 mois. Je ne supportais tout simplement pas les hormones alors j’ai arrêté ce combat stéril!
    Je suis très curieuse à propos de l’appareil, j’ai hâte d’avoir ton retour sur expérience ! Je suis assez septique mais je ne suis pas assez informée.
    Depuis l’arrêt de pilule, j’ai découvert mes règles naturelles mais aussi d’autre soucis (symptômes de l’endometriose) c’est pas rigolo mais un remède plutôt somme et 100% naturel m’aide à pouvoir tenir debout et le lever : les huiles essentielles ! J’avoue … j’y croyais pas au début ^^. J’ai testé plusieurs mois puis sans et mes douleurs étaient nettement atténuée !!
    Bref, merci por cet article !
    Popularisons les alternatives pour le bien de notre santé et celle de l’environnement !!!
    A bientôt

    Milène

    21 mars 2017 at 18:20
    • Reply Simplement Claire

      Merci Milène ! J’espère aussi que cet article pourra aider des femmes dans leur réflexion sur la pilule 🙂
      Je te félicite pour avoir arrêté ! Et je serai curieuse de connaître tes fameux remèdes avec les huiles essentielles ? Je fais partie des gens qui croient aux vertus de ces huiles alors si tu repasses par ici, je veux bien en savoir plus.

      Bises

      21 mars 2017 at 20:31
  • Reply Jen

    Bonjour,

    Effectivement la pillule classique représente de nombreux risques et effets secondaires que j’ai moi meme eprouvés. Mais attention, les regles sans contraception « a notre epoque » ne vous protegent pas du fléau des cancers du sein et celui de l’utérus, Ces cancers ne sont pas uniquement dus aux pilules classiques mais aussi au nombre de cycle dans nos vis beaucoup trop important! Voila pourquoi arreter la pilule n’est pas la solution, pour la prévention du cancer du moins. Je vous recommande l’excellent livre du Dr Vignal « L’enfer au féminin » et son blog http://www.prevenirlecancer.fr/ qui explique cela. Il existe la pilule sans oestrogene (Cera*****) pour ne pas faire de pub, qui a un effet protecteur sur le cancer car met au « repos » le corps. Et cela sans aucun risque cardio vasculaire. Je vous le conseille vivement, pour celles qui veulent echanger a ce sujet, n’hesitez pas 🙂

    21 mars 2017 at 19:17
    • Reply Simplement Claire

      Merci Jen pour ton commentaire par ici 🙂
      Effectivement, la pilule n’est pas la seule responsable dans les cancers du sein ou de l’utérus, il y a pleins d’autres causes malheureusement.
      Toutefois, la pilule cause plein d’autres dégâts dans notre corps, autre que les cancers. Je te recommande de lire le livre dont je parle dans l’article 😉

      Merci pour le blog et le livre que tu recommandes, je vais aller voir ça de plus près !

      21 mars 2017 at 20:37
    • Reply Minette

      Aucune contraception hormonale ne protège du cancer. C’est des hormones de synthèse comme toutes les autres. Ce qui change c’est le discours commercial… Ouvrez les yeux!

      23 mars 2017 at 17:37
    • Reply Eugénie

      quelle désinformation !!! les femmes vivent leur nature cyclique depuis des millénaires, en aucun cas cela est responsable des cancers !! c’est complètement farfelu comme argument, tout ça pour vendre une pilule micro-progestative… les règles ont une fonction essentielle, de nettoyage et de purification, elles sont honorables et physiologiques !

      24 mars 2017 at 08:36
  • Reply Yasmine

    Je comprends tout à fait vos points de vue que je respecte. Mais tu cite le mot migraine. Sans un bon médecin et la pilule que j’ai actuellement, j’aurais encore des migraines de 48 à 72h à vomir tous les soirs, alors ma pilule je ne peux tout simplement pas m’en passer. Car ses mes règles qui les déclenchent. Si un jour on trouve autre chose, j’y reflechirais. J’espère que tu nous fera un bilan ☺️

    21 mars 2017 at 20:01
    • Reply Simplement Claire

      Merci Yasmine pour ton commentaire !
      Chaque cas est différent, dans le tien la pilule régule tes hormones donc je comprends. Mais dans la grande majorité des cas, c’est l’inverse et les hormones de la pilule provoquent les migraines, c’était dans ce sens là que je le disais 🙂

      Bien sûr, le bilan sur le lady-comp est prévu 😉

      21 mars 2017 at 20:17
  • Reply Emilie

    Ah la pilule… je l’ai prise assez tard et assez peu longtemps, environ 2 ans car je n’aimais pas l’idée de prendre des hormones. J’ai aussi testé différentes pilules car elles me produisaient du cholestérol et avais donc une mini-dosée non remboursée. Cela fait 7 ans que je ne prends rien, selon le cycle on utilise des préservatifs ou rien et c’est une décision que je ne regrette pas. Et quand on a décidé d’avoir un enfant, ça a marché au premier essai! Quand on entend tous les effets négatifs, je pense que c’est un bon choix. Et comme tu dis, chacune est libre de choisir sa contraception selon son mode de vie mais c’est encore une histoire de bénéfice des grosses entreprises. Bonne soirée

    21 mars 2017 at 20:23
    • Reply Simplement Claire

      Merci Emilie pour ce commentaire, et ton témoignage qui me conforte encore une fois dans mon idée 🙂 Bravo !

      21 mars 2017 at 20:38
  • Reply Lucie

    Je trouve ça très bien qu’enfin on commence à poser des questions sur la pilule ! Il était temps ! Et je trouve ta démarche très honnête et sincère. J’espère que beaucoup d’autres femmes vont lire des livres similaires et enfin prendre la responsabilité de leur corps et leur santé. Car selon moi la soi-disant libération sexuelle grâce à la pilule peut être vu aussi comme un « open-bar » sans risque pour les hommes. La pilule pour ne pas procréer pour l’homme existe avec les même dangers et inconvénients que pour les femmes mais bon – on en parle pas trop quoi …

    21 mars 2017 at 22:14
    • Reply Simplement Claire

      Merci Lucie pour ton message 🙂
      J’ai espoir qu’avec le bouche à oreille, les blogs et les livres, que de plus en plus de femmes se renseignent sur le sujet. Et qu’on décide ensemble de changer les choses !

      Concernant l’homme, je suis tout à fait d’accord. J’aurai bien aimé parlé également de ce sujet très intéressant également mais mon article était déjà super long ahah. Mais je te rejoins totalement… 😉

      22 mars 2017 at 11:58
  • Reply WEISSGERBER

    Super !! Et Bravo
    Merci merci merci infiniment pour ces écrits car je me sentais tellement seule et si déterminé que ce petit cachtaque lol qui ne fais pas que du bien.
    Ça peut paraître un peu faux cul comme ça parce que j’ai pris quand même du plaisir mais depuis j’ai viré de bord.
    Pour faire court j’ai décidé d’arrêter de prendre la pilule sans avoir de projet d’enfants, un peu marre de toujours prendre un petit cachet le soir sans compter les autres et de se réveiller le matin prise de panique en pensant l’avoir oublié. Tout ça pour ne pas avoir d’enfants mais aussi pour le plaisir de Monsieur qui ne se soucis pas vraiment des conséquences car se n’est pas son corps qui héberge gratuitement mdr alors que ma libido décliner à chaque cycle. Pour moi pas forcément de prise de poids ni de migraine mais un volume ma mère sans appel. J’ai pris « cicleane 20 » ou 30 je ne sais plus trop (prise de volume mamaire) après « trinordiol » puis le générique « déliG » ensuite j’ai eu un bébé pendant ma période d’arrêt comme je le disais plus haut et après « cérazette » pour pouvoir allaiter mon enfant en même temps et la gygy m’a conseillé de mettre un stérilet ce que j’ai effectué j’ai pris le Fameux « Miréna » deux fois car la première fois il était mal placé.
    J’ai connu les douleurs les plus atroces de toute ma vie avec une contraception alors que je n’ai jamais souffert de mots de tête, nausées, mal de dos, dépression, D’atroces nausées. Je me nourrissais une tranche de jambon par jour j’ai perdu 33 kg en six mois.
    C’est en regardant les forums sur Facebook et pas avec « Miréna » que j’ai compris d’où venait ma souffrance. La gynécos m’a bien fait comprendre que le miner que le Mirena n’y était pour rien dans tous les symptômes de temps la plupart des cas les femmes prenez du poids au but d’en perdre.
    Bref je l’ai retiré !!!
    Et tous mes malheurs se sont évaporés comme par magie à part l’appétit qui n’est pas revenu comme il était. Je peux vous dire que j’avais un peu peur de reprendre quoi que ce soit ton contraceptif qui me rend Derais de nouveau malade. Quelques mois après j’ai quand même repris la pilule cette fois ci c’était « optimizette » je n’étais plus indisposé une pilule apprendre H 24, le rêve pour une partie de coquinerie impromptu sauf que ta libido n’était plus invitée et les parties de coquinerie arrivait 1X tout les deux mois des fois (véridique!)
    Donc après le port de soutien-gorge l’écrin de lingerie le bouquet de maquillage et de rouge à lèvres, la pilule, la pilule du lendemain, les porte-jarretelles et talons ou 10 cm et la femme toujours plus parfaite que nous devons être j’en ai eu marre !
    Si je devais comparer la vie d’un homme et celle d’une femme je me balancerai du haut d’un pont!
    On nous a menti et on nous ment encore le plus pratique reste encore le préservatif

    21 mars 2017 at 23:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de raconter ton histoire ici !
      Je comprends que tu ne veuilles plus la prendre… Et c’est une bonne décision pour ta santé et ton bien-être.

      Effectivement, le préservatif rempli très bien son rôle. Les médias ont tendance à en parler pour les maladies sexuellement transmissible mais il empêche aussi les grossesses 🙂

      22 mars 2017 at 12:28
      • Reply Michelle

        Merci à toi ! je suis également perdu et perplexe pour les autres moyens de contraceptions et j’appréhende le jour ou le préservatif pourrait éclater ppfff.
        Le petit module don tu parle à l’ai vraiment bien même si je dois avouer qu’il est onéreux lol.
        J’attends ton retour sur cet investissement courage

        22 mars 2017 at 12:48
  • Reply Eva

    Pourquoi ne pas prendre de stérilet hormonal ? Bisous !

    22 mars 2017 at 04:19
    • Reply Simplement Claire

      Merci Eva pour ta question !
      Car le stérilet hormonal est également composé d’hormones (non naturelles) et c’est ce que je souhaite éviter 🙂

      Bises

      22 mars 2017 at 10:00
  • Reply Laeti test'

    Super article ! Ça donne vraiment envie d’arreter la pillule. J’attends tes retours sur cet appareil que je découvre avec ton article

    22 mars 2017 at 08:39
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup ! J’ai hâte de revenir faire un retour sur cette machine car vous êtes plusieurs à vouloir un petit bilan 🙂

      22 mars 2017 at 10:59
  • Reply Janaël van Berkel

    wow je ne connaissais pas cette machine!!! Est-ce bien sure comme méthode?
    J’ai moi-même arreté la pilule après avoir été plongé dans une très grave dépression qui m’a poussé jusqu’au point d’avoir des pensées suicidaires sans comprendre pourquoi. Je passais mon temps à pleurer, à être en colère et de crises de nerfs en crises de pleurs je ne me reconnaissais pas! Le pire était de ne pas comprendre ce qui m’arrivais jusqu’au jour où j’ai été voir une gynécologue qui n’était pas la mienne et qui m’a demandé de stopper la pilule immédiatement. 10 jours plus tard je sortais peu à peu de mon brouillard je me retrouvais je me sentais mieux…C’est malheureusement un effet peu connu de la pilule, et j’ai été très en colère de na pas avoir été prévenu.
    Enfin bref je m’arrête ici ton article m’a donné envie de raconter ma vie lol

    22 mars 2017 at 09:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci Janaël d’avoir partagé ton histoire bouleversante. La pilule joue effectivement sur les humeurs / émotions, c’est fou que ça puisse créer une dépression ! Heureusement tu as consulté une autre gynécologue.

      Le lady-comp est aussi fiable que la pilule (tu as le pourcentage sur le site). Cette une méthode qui demande de la régularité et du sérieux. Mais si on fait correctement les choses et qu’on respecte les lumières, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas ! Il y a un groupe Facebook (Lady Comp France) avec plus de 700 utilisatrices et elles sont toutes ravies de la machine 🙂

      22 mars 2017 at 11:04
  • Reply Miquette

    J’ai arrêté définitivement la pilule après la naissance de Petite Dernière. Comme toi, je ne voulais plus d’hormone de synthèse. Pour le moment, faute de mieux, on est revenu à l’utilisation du préservatif. Du coup, je suis très intéressée par le lady-comp et je lirai tes articles à ce sujet

    22 mars 2017 at 09:21
    • Reply Simplement Claire

      Merci d’avoir partagé ton avis ici 🙂
      Le temps que la machine connaissance mon corps (il faut 3 mois), on retourne également aux préservatifs. Donc rendez-vous dans 6 mois pour un premier bilan sur le lady-comp !

      22 mars 2017 at 10:58
  • Reply Affectueusement Votre

    Ma libido a complètement chuté et a du mal à refaire surface… Je ne sais pas si c’est dû à la pilule car je l’ai arrêté il y a plusieurs mois…

    J’ai hâte d’avoir des retours sur cet appareil car comme toi j’ai dit tchao aux hormones et du coup, c’est le retour du préservatif. Même si je dois l’avouer je suis pas complètement sereine face à ce genre de contraception !

    22 mars 2017 at 09:42
    • Reply Simplement Claire

      En fonction du nombre d’années de prise de la pilule, le corps met plus ou moins longtemps à redevenir « normal » donc ne t’inquiète pas ! Généralement, il faut minimum 1 an 🙂

      22 mars 2017 at 11:01
  • Reply lafourmiele

    C’est vrai que c’est un peu flippant mais souvent par confort et facilité on se met la tête dans le sable mais plus je lis d’articles sur le sujet plus ça me fait tanguer !! arrêter et changer ou pas !!
    merci pour ce partage.

    22 mars 2017 at 10:10
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Je comprends tout à fait car j’ai longtemps mis la tête sous le sable, puis les mois ont défilé et je me suis posée de plus en plus de questions… Et j’ai voulu chercher les réponses et ensuite j’ai pris ma décision. Mais c’est tellement « banal » et simple de prendre la pilule, qu’on ne change pas aussi facilement, ça demande toujours du temps.

      22 mars 2017 at 10:56
  • Reply Justine

    Bonjour,

    Merci pour cet article dans lequel je me retrouve. Il y a deux ans je suis passée au stérilet en cuivre. Je pense que c’est le meilleur choix que j’ai pu faire sur ma contraception. Comme évoqué plus haut, on ne se soucie plus de rien. C’est un vrai luxe.

    En revanche, je trouve que cette machine est vraiment hors de prix, je ne pense pas qu’elle soit encore remboursée par la sécu, ni même accessible à toutes les femmes… C’est vraiment dommage car ça peut être une option envisageable pour celles qui ne veulent rien dans leurs corps. À long terme, je suis d’accord que c’est intéressant mais bon… Comme tout bon objet électronique, il aura une durée de vie limité.

    Enfin, belle découverte quoi qu’il en soit ! 🙂

    Bonne journée,

    Justine

    22 mars 2017 at 11:30
    • Reply Simplement Claire

      Merci Justine pour ton petit mot 🙂
      Effectivement, le stérilet en cuivre est une très bonne alternative naturelle et économique !

      Actuellement, la machine n’est malheureusement pas remboursée par la sécurité sociale, un jour peut-être ? #JeSuisUneFilleOptimiste
      On ne fait pas cet achat sur un coup de tête, il mérite une grande réflexion. La machine a une durée de vie de 10 ans. Du coup, je me suis dit que ça faisait un peu moins de 50 ans par an, et que c’était un investissement pour ma santé et mon bien-être. Mais je conçois que ce n’est pas accessible à tous 🙁 J’espère que un jour cette machine se fera réellement connaître et que l’état se décidera à participer pour penser à notre santé…

      Belle journée 🙂

      22 mars 2017 at 11:53
  • Reply argenticfairiesentreleslignes

    Ça fait un moment que j’aimerais changer de contraception, ayant entendu parler de toutes ses hormones qui nous déglingue. Je le ressens depuis que je l’ai recommencé il y’a un an de ça. Beaucoup plus de fatigue, de moments de déprime… Mais je ne sais pas vraiment quel moyens contraceptifs utiliser en remplacement =/
    En tout cas ton article est très instructif .

    22 mars 2017 at 11:35
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton commentaire !
      Si tu ne souhaites plus d’hormone, il existe peu d’autres moyens de contraception (préservatif, stérilet en cuivre et la méthode des températures). As-tu essayé d’en parler avec ton gynécologue ? Je te recommande de te documenter sur les différentes options, ça sera plus simple pour faire un choix. J’espère que tu trouveras quelque chose qui te correspond 🙂

      22 mars 2017 at 11:47
  • Reply Sarrousse

    Comme je te comprends ! J’ai un peu les mêmes réflexions que toi mais, avec l’arrêt de la pilule, j’ai peur d’un retour de mes règles ultra douloureuses… Comment tu luttes contre ça, toi ?

    22 mars 2017 at 12:15
    • Reply Simplement Claire

      Ça fait seulement 2 semaines que j’ai arrêté la pilule. Ainsi, je n’ai pas eu encore mes règles naturelles donc je ne peux pas répondre à ta question pour le moment 🙁 Mais j’ai prévu de faire un article environ 3 mois après l’arrêt avec des astuces pour gérer les effets secondaires justement, donc je te donne rendez-vous ici à ce moment-là ?

      22 mars 2017 at 12:19
  • Reply Serena

    Coucou,
    Ton article est super intéressant et je trouve qu’on en parle pas assez ! C’est toujours à la femme de se charger de la contraception et ça m’agace un peu, j’espère que petit à petit les choses vont évoluer ! En tout cas ton retour sur l’appareil m’intéresse bien !
    Gros bisous à toi 🙂

    22 mars 2017 at 13:18
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup Serena 🙂 Je pense également que c’est un sujet important sur lequel il faudrait plus communiquer !
      Rendez-vous sur le blog dans quelques mois pour le retour sur le lady-comp 😉

      Bisous

      22 mars 2017 at 16:02
  • Reply Pauline

    Bonjour! Je découvre ton blog à partir de cet article qui m’a pas mal remué ce matin! Il est vrai qu’en y réfléchissant, il est normal que les pilules ne soient pas de bonne utilisation du premier coup d’oeil car les doses sont unanime et non pas adapté à chaque personne.. Et une amie m’a dit il y a pas longtemps avoir abandonné la pilule au profit d’un stérilet en cuivre pour quelques raisons évoquées dans ton article! Je pense donc réfléchir grandement à un changement en prenant RDV chez mon gynéco prochainement!
    En tout cas, je partage ton article avec beaucoup d’intérêt, je trouve qu’il manque beaucoup d’informations sur ces problèmes lié à la pilule!

    Bisous xx

    22 mars 2017 at 14:33
    • Reply Simplement Claire

      Tout d’abord bienvenue sur le blog Pauline ! Merci d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire ici, ça me fait très plaisir 🙂

      Je suis heureuse que mon article t’amène à une réflexion sur le sujet. J’espère qu’en dialoguant avec ta gynécologue, tu pourras opter pour une nouvelle solution plus naturelle et qui te correspondra. Surtout, si ton gynéco est trop fermé d’esprit, il ne faut pas hésité à aller en voir un autre ! L’alternative de ton amie (le stérilet en cuivre) est de plus en plus utilisé, et c’est une option économique 🙂

      Bisous

      22 mars 2017 at 16:08
  • Reply Cloé

    Très intéressant et instructif ton article. Je prends la pilule depuis 3 ans et ai pris beaucoup de poids en peu de temps, malgré une légère perte suite à un changement.
    Comme tu le dis mon gynécologue me pousse vraiment vers ce moyen de contraception qui est pour moi vraiment contraignant et plein de produit dont la composition fait peur. J’ai eu le déclic en lisant la notice et demander un patch mais c’est encore plus contraignant.
    J’ai alors demandé pour un stérilet mais apparemment c’est vraiment déconseillé pour les jeunes femmes (j’ai 18 ans) qui n’ont pas encore eu d’enfants…
    Tout ça pour dire que ma contraception actuelle ne me correspond pas et je ne connaissais pas cet appareil, alors j’attends avec hâte cette peut-être future solution miracle.
    Merci !

    22 mars 2017 at 23:35
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton petit mot et d’avoir partagé ton expérience 🙂
      La médecine a évolué et il est désormais possible de poser un stérilet aux femmes qui n’ont pas eu d’enfants ! N’hésite pas à aller voir un autre gynécologue pour avoir plusieurs avis.

      Une blogueuse (Shaker Maker) que je suis a récemment partagé ce site https://gynandco.wordpress.com, qui regroupe de nombreux gynécologues qui sont « ouvert d’esprit ». Je t’invite à y aller pour voir si tu en as un vers chez toi 🙂 Sache que tu peux également aller voir une sage-femme pour la pose d’un stérilet.

      23 mars 2017 at 14:39
  • Reply Amélie

    Bonjour!
    Ca fait un moment que je me pose également cette question: est-ce que j’arrête la pilule? Mais je ne connaissais pas le lady comp…
    Comme toi, je ne veux pas d’un corps étranger dans mon corps… alors voilà.

    Ceci dit, si tu pouvais d’une manière ou d’une autre m’avertir de l’article que tu publiera concernant le lady comp, ce serait cool

    Merci beaucoup pour cet article! À bientôt

    23 mars 2017 at 10:54
    • Reply Simplement Claire

      Merci Amélie pour ton commentaire 🙂

      Pour être avertie de l’article sur le lady comp, tu peux aller « aimer » ma page Facebook (https://www.facebook.com/SimplementClaireBlog) ou me suivre sur Instagram (https://www.instagram.com/clairedmg_/), ainsi tu verras la publication passée lorsque l’article sera en ligne. Ou bien, tu peux t’abonner à la newsletter du blog (http://bit.ly/2mQz2eC), c’est gratuit et tu reçois un email par mois. Ou alors, tu peux mettre mon blog dans tes favoris sur ton navigateur et revenir de temps en temps. En attendant l’article, si tu as des questions sur le sujet, tu peux toujours m’écrire ici / par email / sur les réseaux sociaux !

      A bientôt 🙂

      23 mars 2017 at 11:58
  • Reply little-so

    coucou 🙂 je découvre ton petit blog il est très sympa 😀
    Comme toi ça fait un petit bout de temps que j’ai arrêté la pilule, étant célibataire endurcie je ne voyait plus forcément l’intérêt de la prendre (et puis en plus j’ai tendance à être très tête en l’air ça aide pas x)) mais je me sens beaucoup mieux depuis que j’ai arrêté c’est clair et net (2 kilos en moins youhou). Seul soucis : les boutons sur le visage –‘ bon j’ai ptet trouvé un petit remède mais c’est vrai que j’en avais moins avec la pilule x).

    bref, libérons nous de ces hormones 😀
    Bisous !!

    23 mars 2017 at 11:08
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup Sophie pour ton commentaire, et je suis heureuse que mon blog te plaise ! Bienvenue 😀

      Bisous

      24 mars 2017 at 11:37
  • Reply Marinette

    Bienvenue dans un monde libre, sans hormones de synthèse!! Cette prise de conscience est de plus en plus fréquente, mais c’est vrai que notre génération a reçu la pilule comme des smarties. LadyComp a plutôt bonne presse 🙂
    Nous on a opté pour la MAO (méthode d’auto-observation), et ça nous réussit bien. Au début c’était un peu flippant, parce qu’on a réalisé quand on a voulu un bébé qu’on était vraiment très compatibles (deux grossesses dès le premier cycle d’essai). Il faut bien se faire accompagner, mais l’avantage c’est qu’il y a un SAV efficace 😀

    23 mars 2017 at 14:16
    • Reply Simplement Claire

      J’espère que ma prise de conscience amènera à une réflexion sur le sujet pour d’autres 🙂
      Merci Marinette pour ton témoignage. Et Bravo ! C’est chouette si vous avez réussi à trouver une contraception qui vous correspond !

      23 mars 2017 at 16:55
  • Reply Maylis

    Merci pour cet article!
    Juste pour info : il existe d’autres très bonnes alternatives : FertilityCare, Billings et les Méthodes d’AutoObservation (MAO). Aussi efficaces que le pilule, plus que LadyComp et Persona (qui font des calcuculs de probabilité et ne conviennent donc pas à toutes les femmes – je pense aux cycles irréguliers ou à l’allaitement par exemple). Billings et les MAO sont quasi-gratuites. Et ce sont ENFIN des méthodes qui incluent l’homme : enfin une responsabilité partagée!!! Pas besoin de se connaître au départ : ça s’apprend avec un moniteur.
    Pourquoi ça n’est pas connu? Développé après la pilule, depuis les années 1970, et ça ne rapporte pas de sousaux labos…
    Pour ce qui est du stérilet, c’est bon de savoir que c’est abortif (puisque le principe est d’empêcher une nidation, pas une conception) et qu’il y a aussi des effets secondaires sympas : perforation de l’utérus par exemple… pas sans risque non plus…et puis une grossesse avec stérilet (si, si, ça arrive)- c’est une grossesse à risque.
    Hâte d’avoir ton retour sur LadyComp!

    23 mars 2017 at 14:24
    • Reply Simplement Claire

      Merci Maylis pour ton commentaire et d’avoir partagé ici ces autres alternatives naturelles !

      Effectivement, le stérilet comporte des risques / effets secondaires, et c’est l’une des raisons qui m’ont fait renoncé à cette option. Toutefois, il ne faut pas oublier que le taux de ces risques est faible par rapport au nombre d’utilisatrices, et moindre par rapport aux effets de la pilule donc c’est déjà « mieux » 😉

      Rendez-vous dans quelques mois sur le blog pour l’article sur le LadyComp 🙂

      23 mars 2017 at 17:02
    • Reply Jill

      Hello !
      Je voulais juste rebondir sur ton commentaire, concernant le stérilet cuivre, car son principe n’est pas d’empêcher la nidation. Le cuivre est spermicide, c’est donc cela qui empêche la fécondation.
      Mais tu as raison en ce qui concerne la perforation d’utérus ou les grossesses extra-utérines (qui effectivement sont dangereuses pour le bébé et pour la mère). Mais cela arrive surtout si le stérilet est mal placé et donc moins efficace.
      Voilà, désolée mais je trouve cela dommage de dire que le stérilet provoque des mini avortements tous les mois alors que ce n’est pas le cas 🙂

      30 mars 2017 at 17:32
  • Reply Bordelaise By Mimi

    Coucou Claire,
    comment vas tu ? Je prend la pilule depuis plus de 15 ans je suis en train de réfléchir aussi à une alternative. J’ai commencé étant ado car j’avais beaucoup d’acné. Je prenais également Androcur (un autre médoc hormonal « anti acné), bref, un cocktail explosif. Depuis plusieurs mois je diminue les doses d’Androcur pour l’arrêter car ma gynéco s’est aperçue qu’il faisait produire du gras à mon foie… la loose. Du coup, une fois que j’aurais arrêter Androcur, j’essaierai de trouver une autre méthode contraceptive. Merci pour cette article très intéressants et ces nombreuses pistes 🙂
    Bisous,
    Mimi

    23 mars 2017 at 15:12
    • Reply Simplement Claire

      Merci à toi Mimi pour avoir partagé ton expérience ici 🙂 J’espère que tu trouveras une autre méthode qui te correspond lorsque tu arrêteras la pilule et ton autre médicament, et que surtout ton acné te laissera tranquille !

      Bisous

      24 mars 2017 at 11:38
  • Reply Eugénie

    tu as de la chance de ne pas avoir eu d' »accidents » avec le ladycomp car en post-pilule le cycle est très souvent déréglé et cet appareil ne fait aucune différence… je ne recommande pas du tout ces dispositifs, qui de surcroit sont très chers :/ mais plutôt les méthodes d’auto-observations comme la sympothermie, qui sont moins contraignantes (pas de prise de températures tous les jours) et qui permettent d’en apprendre beaucoup plus sur notre fonctionnement de femme (et éventuellement d’être un outil de diagnostic) et bien meilleur marché 😉 en tout cas il t’a permis de te libérer des hormones de synthèse, on peut le féliciter pour ça lol

    23 mars 2017 at 16:03
    • Reply Simplement Claire

      Je débute tout juste la contraception via le lady-comp, donc je pourrai vous dire dans 6 mois – 1 an si il y a eu un « accident » ou non 😉
      En attendant, cette méthode est aussi sûre que la pilule tant qu’on le fait correctement. De nombreuses femmes l’ont utilisé après un arrêt de la pilule, il faut juste laisser du temps à la machine pour apprendre à nous connaître et laisser du temps à notre corps pour se « rétablir » après une longue prise de pilule. Dans les prochains mois, nous allons tout de même utiliser un autre moyen contraceptif (le préservatif), le temps justement que la machine me connaisse et que mon corps se régule 🙂 Mais tout cela plus, j’en parlerai dans le futur article dédié au lady-comp !

      Toutefois, la méthode que tu es préconise est également très efficace ! J’ai lu beaucoup de témoignages sur Internet et vous êtes plusieurs ici à en parler dans les commentaires 🙂 Mais je me sentais pas prête pour ce type d’alternative mais peut-être un jour !

      En tout cas, merci d’être passée par ici et d’avoir pris le temps de mettre un commentaire 🙂

      23 mars 2017 at 16:45
      • Reply Eugénie

        oui c’est exactement ce que tu décris qui me fait peur : que la machine connaisse ton cycle… donc elle va se régler sur un cycle post-pilule et quand tu aura un cycle normal elle fonctionnera encore avec les anciens paramètres (je ne sais pas au bout de combien de cycles les données seront « lissées ») enfin pour moi rien ne remplacera la connaissance de soi, par soi-même 😉 tu y viendra peut être par la suite, je te le souhaite en tout cas. J’ai RDV bientôt avec une utilisatrice du LC (depuis plusieurs années) j’espère qu’elle m’en dira plus aussi 😉 au plaisir de lire la suite !

        23 mars 2017 at 16:55
  • Reply Gab

    Bravo pour ton courage et merci pour ton témoignage ! J’ai fait également le choix en couple de ne pas prendre la pilule.
    C’est scandaleux que tous ces risques soient aussi peu connus. En même temps… Pas étonnant quand on sait qu’elle rapporte plus de 167 millions d’euros aux labos pharmaceutiques… (http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/03/26/les-pilules-contraceptives-un-marche-francais-tres-sature_3147872_1651302.html)

    23 mars 2017 at 16:32
    • Reply Simplement Claire

      Merci à toi d’avoir pris le temps d’écrire un petit mot par ici 🙂

      Encore une fois tout est question… d’Argent, d’argent, et d’argent ! Et non de notre santé.
      Merci pour ce chiffre qui montre bien pourquoi est-ce que la pilule est autant « aimée » par les pharmaciens / médecins / gynécologues etc.

      23 mars 2017 at 16:57
  • Reply Elsa

    C’est marrant, moi aussi j’ai pensé au ladycomp quand j’ai voulu cesser les hormones ! Mais vu le prix et l’approximation de cet appareil qui connait à ma place.. Je ne me suis pas sentie en confiance. Je préfère avoir le monopole sur mon corps mon cycle et savoir de ce qu’il en retourne plutôt que de le confier à un moniteur qui peut très bien faire des erreurs et mal calculer car ils comportent des algorithmes de cycles  »classiques ».. Alors j’ai eu le bonheur de tomber sur le groupe fb de la symptothermie, et depuis nous ne nous sommes plus jamais quittés ! Cela fait 6mois et aucun accidents, une meilleure connaissance de mon corps, enfin une compréhension sur mon cycle et tout ce qui le perturbe ! Un simple manuel, un thermomètre et c’est tout ! Niveau budget c’était beaucoup plus raisonnable et plus intelligent de savoir, d’apprendre plutôt que de remettre encore à quelqu’un d’autre l’affaire du cycle !

    23 mars 2017 at 17:58
    • Reply Simplement Claire

      Merci Elsa pour ton avis ici 🙂

      Comme quoi, c’est vraiment en fonction des personnalités de chacun ! Car moi, je voulais absolument quelque chose qui m’accompagne et sur lequel je peux me reposer. Donc je me vois pas du tout (pour le moment en tout cas) opter pour la symptothermie. J’ai fait de longue recherche sur le lady-comp est il est efficace à 99,3% donc pour moi c’est ok 🙂 Après c’est clair que c’est un sacré budget mais je me suis dit que c’était pour ma santé et que c’était un investissement pour 10 ans.

      Toutefois, c’est vraiment top si de ton côté tu as trouvé toi aussi une contraception qui te correspond et qui marche 😉

      24 mars 2017 at 11:34
  • Reply Myriam

    Très bien comme article. Mais ATTENTION pour le ladycomp. Il se base sur la température pour calculer si fertile ou pas, seulement il suffit d’un rhume, d’un coucher tard etc et la température n’est pas fiable.
    Il vaut mieux se tourner sur ma symptothermie si l’on veut une contraception naturelle. Elle a un double voir triple contrôle si on le souhaite: température ET élixir (et position du col que l’on peut ajouter pour encore plus fe fiabilité)
    C’est une méthode d’observation de son cycle, on sait notre periode fertile et si on a ovulé ( on sait du coup si ce sont des vraies regles ou juste des saignements intermenstruels).
    Elle ne calcule pas selon un seul facteur qui peut être très facilement faussé comme le ladycomp.
    On peut coupler la symptothermie avec le ladycomp aussi, mais seul, le ladycomp est simplement un thermomètre qui enregistre des données et prédit un état.

    Maintenant on trouve facilement des informations sur cette méthode, site sympto, groupe facebook, il y a même des conseillères pour nous apprendre, et nous épauler.

    Sinon je n’ai pas lu ce livre, pourtant je lai croisé plusieurw fois sur les étagères.

    23 mars 2017 at 18:49
    • Reply Simplement Claire

      Merci Myriam pour ton commentaire ! Je te recommande vraiment ce livre qui est très intéressant 🙂

      Sinon pour le lady-comp, pour ma part je ne suis pas d’accord car il a fait ses preuves pour beaucoup de personnes. Mais chacun est libre de penser ce qu’il veut alors merci d’avoir partagé ton avis ici !

      24 mars 2017 at 11:41
  • Reply Minette

    Bonjour! j’ai appris l’existence du lady comp comme toi sans doute grâce au livre du Pr. Joyeux, c’était il y a un peu plus d’un an. J’ai été tentée de m’en commander un, mais ensuite je suis tombée sur la symptothermie moderne dans mes recherches sur le net. La lecture du manuel d’apprentissage de la symptothermie moderne m’a tout de suite beaucoup plus convaincu car Le lady comp en réalité, on ne sait pas vraiment ce qu’il y a dedans et comment il fonctionne. Il manque beaucoup de transparence, surtout en regard du prix de vente. La symptothermie c’était très clair, suffisamment documenté et détaillé sur le comment et le pourquoi du fonctionnement de la méthode. Avant même de commencer à pratiquer, j’avais déjà acquis une part de la connaissance fondamentale sur moi-même… Alors que le manuel est en téléchargement libre et gratuit! J’ai arrêté la pilule (11 ans de prise) et j’ai enchaîné cette méthode sans regret. Et pourtant, comme toi, je n’y connaissais que dalle sur le fonctionnement de mon corps. En fait c’est vraiment pas compliqué, et en plus j’ai été suivie pendant 6 mois avec une conseillère pendant mon apprentissage pour être sûre de pouvoir me lancer seule en toute autonomie.
    Voilà pourquoi je n’ai pas choisi le lady comp. Cela dit, je suis bien curieuse d’avoir ton avis dans 6 mois. Il y a tellement peu de temoignages d’utilisatrices en post pilule. C’est aussi ce qui m’a fait hésiter en fait. Peur d’être frustrée par d’interminables jours rouges au bout d’un an comme j’ai pu lire. Avec ma méthode j’ai eu des jours infertiles dés le 2è cycle en toute sécurité.

    23 mars 2017 at 18:52
    • Reply Simplement Claire

      Vous êtes nombreuses à utiliser cette méthode contraceptive, c’est top ! Je suis contente que tu es trouvée une contraception qui te correspond et qui est naturelle 🙂

      Rendez-vous dans 6-7 mois pour un retour d’expérience sur le lady-comp. Que mon avis soit positif ou négatif, j’en parlerai car justement on manque cruellement d’informations en France sur cette méthode. Ainsi, les internautes qui ne naviguent pas sur les blogs / sites anglais ne connaissent pas.

      Merci pour ton passage ici 🙂

      24 mars 2017 at 11:46
  • Reply marionetteV

    Bravo pour le grand saut ! On ne le regrette pas ! Je suis sage femme et enseigne la méthode de l’ovulation Billings, qui permet à la femme, à l’homme, au couple de faire connaissance (si si même après des années de vie commune 😉 ). Je leur apprends la beauté du cycle naturel et les signaux que le corps nous envoie pour nous parler de notre fertilité et de notre infertilité. C’est une méthode qui permet de se faire confiance, de se respecter, de s’aimer aussi, de communiquer. Bref, c’est une méthode au service de l’amour. Elle est simple, fiable et non nocive. Elle peut même aider les couples à concevoir. Pour ceux qui veulent éviter une grossesse, elle offre une fiabilité à plus de 99%. Bref, c’est super et à tester !

    23 mars 2017 at 20:56
    • Reply Simplement Claire

      Merci d’avoir partagé une autre alternative ici, peut-être que cela intéressera des lectrices 🙂

      24 mars 2017 at 11:42
  • Reply adeline

    coucou

    merci pour ton retour, je travaille au bloc opératoire avec des gynécos et je ne connaissais pas du tout cette méthode, je suis préssée d’avoir ton retour, mais le hic c’est que si tu es en période fertile, c’est ceinture, alors il faut expliquer ça à ton chéri et même à toi , ahah, les dérapages vont vite 😉

    23 mars 2017 at 21:08
    • Reply Simplement Claire

      Merci Adeline pour ton commentaire, je suis contente que mon article te fasse découvrir cette machine.
      Effectivement, la période rouge (= fertile) oblige une abstinence ou une protection (préservatif). Mais cela représente 6 jours par mois, je trouve cela très raisonnable, puis je préfère cela que de prendre des hormones mauvaises pour ma santé et le chéri aussi 🙂

      24 mars 2017 at 11:19
      • Reply Minette

        Que 6 jours? Ça donne quoi, 4 jours avant ovu et 1 jours après ovu? Un spermatozoïde peut survivre jusqu’à 6 jours en présence de glaire cervicale. Et après ovulation, on peut avoir une 2è ovulation dans les 12 heures qui suivent et l’ovule est fecond les 18 premières heures. Je trouve que ça fait un peu court pour ta sécurité contraceptive. À voire ce que dit lady comp à l’utilisation. Je te conseille se site en passant https://cyclenaturel.fr/

        24 mars 2017 at 19:38
  • Reply Sarah

    J’utilise le Lady-comp depuis 6 mois et j’en suis contente. Il faut juste être patiente les 2-3 premiers mois car on a beaucoup de rouges ou de jaunes. Maintenant ça va mieux et le lady-comp s’est bien adapté à mon cycle. Je te conseille de te renseigner sur la symptothermie en parallèle ça te permettra d’avoir des indices supplémentaires sur ta fertilité (observation de la glaire cervicale notamment). Maintenant j’arrive à deviner moi-même quand je suis fertile et Lady-comp vient me rassurer en confirmant 😉 Je fais aussi mes graphiques en m’aidant d’une appli smartphone (je note ma température tous les matins)et ça permet de bien visualiser ce qui se passe dans le corps avant, pendant, et après l’ovulation, c’est super. Quelle délivrance au final! Merci pour ton article!

    23 mars 2017 at 22:32
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup Sarah d’être venue partager ton expérience sur le lady-comp ici 🙂

      Pour le moment, je me concentre sur la machine mais peut-être qu’avec le temps j’essayerai de coupler les deux ! Merci pour ton conseil 😉
      Peux-tu me dire le nom de l’application dont tu parles, s’il te plaît ?

      24 mars 2017 at 11:16
      • Reply Sarah

        L’application c’est « Méthode SymptoThermique » de Nicolas Feillet. Elle est assez simple d’utilisation et une fois maitrisée ça devient un automatisme qui prend 5 secondes le matin 😉 Après moi j’ai le Lady-Comp Pearly donc je n’ai pas de graphique intégré mais peut-être que toi tu l’a dans le tien?

        25 mars 2017 at 00:18
        • Reply Simplement Claire

          Merci Sarah pour ton retour, je vais aller l’installer car je n’ai pas de graphique dans le mien non plus 🙂

          26 mars 2017 at 18:33
  • Reply Comme on est

    Coucou !
    Justement mois aussi j’ai entendu parlé de ces effets de la pilule et comme toi j’ai pris la pilule tôt puisque j’avais 15 ans. Donc si je fais le compte ca fait 8 ans bientôt. J’aimerai passer à autres choses mais j’ai peur que les autres méthodes soit moins fiables. Ma mère étant tombée enceinte sous stérilé cuivré me fait encore plus peur. J’ai très envie de voir ton retour sur cette machine pour me fair une idée ! Peut être que ca sera elle m’a solution !

    23 mars 2017 at 22:36
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton commentaire, j’espère que ton retour sur le lady-comp dans quelques mois t’aidera dans ta réflexion sur le sujet 🙂

      Sache que c’est la société / les médias / les médecins / les gynécologues qui alimentent cette « peur » de non fiabilité des autres contraceptifs ! Tout simplement car ça ne les arrange pas si toutes les femmes arrêtent la pilule, ça serait une perte d’argent monumentale. Et eux, c’est le business qui les intéressent.

      Toutefois, je comprends ta crainte vis-à-vis du stérilet vu ton expérience… Après, je connais plusieurs femmes qui sont tombées enceintes sous pilule donc rien n’est fiable à 100% 🙂

      24 mars 2017 at 11:13
  • Reply philippe

    Coucou Claire, hyper intéressant ton article, et ça engage le débat et les commentaires. Bien d’accord avec toi pour les risques de santé et de cancer, mais les éventuels inconvénients c’est que la pilule est un contraceptif efficace ( du moins il me semble) et lorsque tu parles pollution des eaux etc …. j’observe un paradoxe pour l’écologie et la planète, c’est que le problème principal : c’est la démographie, nous sommes 200 000 personnes supplémentaires /jour sur terre, et si on arrivait à réduire la démographie on pourrait peut être géré le réchauffement, les énergies, etc …. Mais moins de pilule c’est plus de naissances, plus de population et plus de pollution .
    Ceci dit, les jours rallongent et on pourra un de ces 4 refaire un shooting pour ton blog.

    24 mars 2017 at 11:14
    • Reply Simplement Claire

      Merci Philippe d’avoir pris le temps de venir m’écrire un commentaire 🙂 Je suis ravie que cet article t’intéresse, car c’est un sujet très important pour moi car on en parle très peu.

      Je ne suis pas d’accord lorsque tu dis « moins de pilules, c’est plus de naissances ». L’objectif n’est pas d’arrêter la pilule pour tomber enceinte, mais d’arrêter la pilule pour opter un autre moyen de contraception efficace. Les statistiques des stérilets, des préservatifs, ou encore du lady-comp sont très bonnes comme les stats de la pilule.
      A noter que de toute manière, aucune contraception n’est efficace à 100% (y compris la pilule puisque je connais plusieurs personnes qui sont tombées enceintes sous pilule).

      PS : avec plaisir pour les photos 🙂

      24 mars 2017 at 12:11
    • Reply Minette

      À ce jour il n’y a pas eu moins de grossesses non désirées depuis l’existence des contraceptions hormonales sur le marché. C’est une étude officielle publiée à la Documentation Française qui le prouve. Il y a toujours autant d’IVG depuis sa dépénalisation

      24 mars 2017 at 19:48
  • Reply Le Blog de Sienna Lou

    J’ai pris la pilule pendant très longtemps! Si j’avais su tout cela, je crois que j’y aurais réfléchi à deux fois! Merci pour cette prise de conscience, j’en ai appris beaucoup! Bisous

    25 mars 2017 at 19:55
    • Reply Simplement Claire

      Merci pour ton petit mot qui me fait très plaisir ! Je suis ravie que tu aies appris des choses en lisant mon article 😀

      Bisous

      26 mars 2017 at 18:31
  • Reply Jeanne

    Coucou ma belle,
    Waaw j’ai adoré lire ton article. Super bien écrit et pousse à réfléchir en effet.
    Pour ma part, je salue ta démarche, car j’ai fait de même il y à 3 ans. J’ai décidé d’arrêter la pilule, exactement pour les mêmes raison que toi. 9a affectais tellement ma santé, et mon couple. J’en était à un point ou je me sentait tout doucement devenir folle et je n’était plus moi même. Arrêter ce poison (car moi ça m’empoisonnais réellement) à été l’une des meilleures décision de ma vie et il a fallu du temps a mon organisme pour se débarrasser des effets.
    Ce serais vraiment super qu’il y ai une réelle sensibilisation sur la pilule contraceptives et ses effets néfaste, comme ça au moins les gens la prendrait en connaissance de cause.
    Bises 🙂
    Jeanne – http://www.jeannefashnbeauty.com

    25 mars 2017 at 22:38
    • Reply Simplement Claire

      Merci beaucoup Jeanne pour ton commentaire qui me fait très plaisir ! Je suis heureuse que mon article te plaise 🙂
      Bravo à toi pour avoir arrêté cette foutu pilule. Je te rejoins, je pense également que ce médicament nous empoisonne… J’espère que cet article en déclenchera d’autres, ou qu’il sera partagé pour que les infos circulent plus auprès des femmes !

      Bises 🙂

      26 mars 2017 at 18:37
  • Reply Nina

    Coucou Claire, ton article est très intéressant.
    J’ai pris la pilule pendant 5 ans et à l’âge de 28 ans , j’ai eu une montée de tension anormale qui a fait flipper et moi et mon médecin… j’ai arrêté la pilule et suis revenue à un autre mode de contraception et depuis ma tension va beaucoup mieux.
    Ma fille prend depuis peu Optilova, contre mon gré,car j’ai peur des effets secondaires sur elle.
    Je ne connaissais pas l’existence de ce petit appareil, j’en parlerai à ma fille ça c’est sûr !!!

    28 mars 2017 at 08:20
    • Reply Simplement Claire

      Merci Nina pour ton commentaire et d’avoir partagé ton histoire.
      Idéalement, il faudrait que ta fille discute avec son gynécologue pour trouver une autre option adapter à elle 🙂 Pour ma part, quand j’ai parlé de ma nouvelle méthode, ma gynéco m’a encouragé.

      29 mars 2017 at 16:48
  • Reply Carla

    Bonjour,
    Sa fait 10 ans que je prend la pilule, mais c’est derniers mois je crois que j’ai des horribles migraines que j’avais j’amais eu dans ma vie à cause de la pilule parce que je les ai 1 à 2 semaines avant mes règles.
    Sa fait 1 ou 2 mois que je pense en arrêter et prendre la machine Lady-Comp ou l’application Natural Cycles (la première application mobile de contraception approuvée par une autorité médicale).
    Je laisse ici le site d’un petit article de cette application.
    http://www.huffpostmaghreb.com/2017/03/28/story_n_15658530.html?utm_hp_ref=maroc&ir=Maroc
    J’ai parler avec mon fiancé et on c’est dit dans 1 mois de arrêter la pilule et essayer l’application, parce que la machine Lady-Comp c’est assez cher pour une chose que j’ai la craindre de rater quelque chose.
    J’attendrais plus d’informations dans quelques mois, voir si la machine à bien marché avec toi.
    Merci beaucoup pour cet article.

    31 mars 2017 at 16:16
    • Reply Simplement Claire

      Merci Carla pour ton commentaire ici !
      J’espère que tes migraines s’arrêteront avec l’arrêt de la pilule. Tu me feras un retour sur ton application ? Ca m’intéresse 🙂
      Rendez-vous dans quelques mois pour un article sur mon expérience Lady-Comp !

      3 avril 2017 at 11:31
  • Reply deltreylicious

    Super article ! Moi aussi j’ai arrêté la pilule ! Aujourd’hui je souffre d’endométriose et je pense que c’est clairement lié à ma prise de pilule !
    Deltrey
    http://deltreylicious.com

    21 avril 2017 at 16:53
    • Reply Simplement Claire

      Merci Deltrey pour ton commentaire. Cette pilule est un vrai poison ! Je ne connais pas bien la maladie de l’endométriose, je trouve qu’on en parle pas assez :/

      24 avril 2017 at 15:02
  • Reply Coquelicot & Basilic

    Cet article est très intéressant ! Je prends la pilule depuis…12 ans :O
    J’ai très envie d’arrêter mais j’avoue que le stérilet me fait un peu peur. Je ne connaissais pas du tout cet appareil. J’aimerais beaucoup un retour de ta part. Est-ce vraiment fiable ? Simple d’utilisation? Comment ça fonctionne?…

    28 avril 2017 at 23:24
    • Reply Simplement Claire

      Le stérilet en cuivre comporte des risques c’est vrai (mais le % est très faible), toutefois il reste moins dangereux que la pilule 🙂
      J’utilise le ladycomp depuis trop peu de temps pour te faire un véritable retour, il faudra revenir sur le blog dans environ 3 mois je pense !

      Mais voici tout de même un 1er retour :
      La machine est fiable a 99% si la personne le fait sérieusement bien évidemment.
      C’est hyper simple d’utilisation, il suffit de prendre sa température chaque matin à la même heure avant même de sortir du lit. Pour ma part, j’ai mis une alarme sur la machine à 6h20 (le week-end, je prends ma température et je me rendors). Quand on prend sa température, la machine indique une couleur : jaune (risque de fertilité = rapport protégé), rouge (fertile = rapport protégé), vert (infertile = rapport non protégé ok).
      Il y a un groupe Facebook avec toutes les utilisatrices françaises et des membres du service client de la marque, qui répond aux questions du quotidien (si un jour on oubli sa température par exemple etc).

      2 mai 2017 at 11:18
  • Reply Tsarevinka

    Je compte arrêter la pilule moi aussi, mais après les examens, histoire de ne penser qu’à mes révisions le mois qui vient. Marre des hormones moi aussi (surtout pour la baisse de libido). Je pensais plutôt partir sur le stérilet en cuivre. Je ne connaissais pas du tout la méthode que tu vas utiliser. Du coup, petite question : pourquoi ne pas avoir opté pour le stérilet (en cuivre j’entends). J’ai eu beaucoup de retour positifs mais peu négatifs, je suis donc intriguées 🙂 Si la question est trop personnelle, je comprendrai 😉
    Bisous,
    Alessia

    4 mai 2017 at 14:52
    • Reply Simplement Claire

      Merci Alessia pour ton commentaire 🙂
      Je n’ai pas opté pour le stérilet en cuivre car :
      – Tout d’abord je préférais favoriser une méthode 100% naturelle (sans « objet » dans mon corps).
      – J’avais peur du rejet et de la douleur lors de la pose (je suis une flipette et les témoignages du net m’ont fait peur).
      – De plus, je compte avoir un enfant dans pas si longtemps, ainsi j’avais pas envie de devoir l’enlever 2 ans après pour avoir mal à nouveau l’année suivante lors de la nouvelle pose.
      Toutefois, c’est une très bonne alternative également 🙂 J’ai une personne de mon entourage qui vient de se faire poser un stérilet en cuivre pour arrêter les hormones et elle m’a rassuré sur la douleur qui apparemment est forte mais courte.
      D’ailleurs, je pense que je finirai par mettre un stérilet après avoir eu 2 enfants, afin d’être tranquille pour 5 ans !

      9 mai 2017 at 18:11
  • Reply Mimelia

    J’ai lu et entendu tellement de choses contradictoires sur la pilule que je suis un peu perdue. Même de médecins, qui ont tous leurs propres avis. C’est un sujet délicat. Quand j’ai commencé la pilule, j’avais parlé du stérilet à ma médecin mais elle avait dit non tout de suite, j’étais jeune je n’ai pas chercher plus loin. J’y avais pensé plus par peur d’oublier de prendre la pilule un soir. Récemment, j’ai fini ma plaquette, n’en ayant actuellement pas besoin pour éviter d’avoir un bébé et n’ayant pas envie de payer une consultation chez le médecin pour une ordonnance, j’ai arrêté. Mais je me pose des questions sur quoi faire maintenant, pour quand le célibat sera fini haha Je ne pense pas être prête pour ta solution, avec ma température, etc. Je n’ai pas confiance :/ C’est à creuser …
    A bientôt,
    Mimelia (http://mimeliadc.com)

    10 mai 2017 at 11:39
    • Reply Simplement Claire

      Merci Mimelia pour ton commentaire.
      L’important est de trouver une solution qui te correspond, qui te fait te sentir bien, qui est efficace sur toi et qui ne cause pas de dégâts sur ta santé. L’idéal serait de profiter de ta période de célibat pour te renseigner sur le sujet, et avoir une idée de la contraception que tu souhaites le moment venu 🙂

      17 mai 2017 at 11:33
  • Reply Fille à Paillette

    Hello ma jolie !

    J’ai également pris la pilule pendant 7 ans sans me demander si cela était bon ou non pour ma santé. J’ai fait quelques lectures qui m’ont vraiment mise en garde, j’ai réfléchis à un alternative plus saine pour mon corps. Depuis j’ai appris que malheureusement nous ne pouvons pas avoir d’enfant avec mon homme donc j’ai stoppé toute méthode contraceptive depuis presque 2 ans maintenant. L’arrêt de la pilule a été vraiment bouleversante pour moi. Après 7 ans de calme plat et d’absence de cycle j’ai du tout redécouvrir. J’avais l’impression d’avoir 14 ans et de découvrir ça pour la première fois. Alors oui les changements hormonaux ne sont pas toujours faciles à vivre, les sautes d’humeurs et les changement corporels non plus mai c’est la nature ! Depuis je me sens en phase avec mon corps, je comprends comment il fonctionne. J’ai juste l’impression d l’avoir mis sur pause pendant 7 ans et cette idée me dérange tellement !

    Je ne connais pas du tout cette petite machine, si tu as plus de recul j’adorerais avoir un retour. Je pense qu’elle peut être parfaite aussi bien lorsqu’on ne veut pas tomber enceinte que lorsqu’on chercher justement à avoir un bébé.

    J’aime beaucoup ton blog, j’aime les articles de ce genre où on met les pieds dans le plats sur des sujets qui sont banalisés par la société. Je reviendrai souvent par ici !

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    7 juin 2017 at 17:33
    • Reply Simplement Claire

      Oh merci beaucoup Morgane pour ton commentaire, je suis heureuse que mon blog et mes articles te plaisent. Merci également d’avoir partagé ton expérience, et ton avis sur ce sujet important.

      Effectivement, le lady comp est une machine qui sert aussi bien aux personnes ne voulant pas tomber enceinte que l’inverse.

      J’ai arrêté la pilule en Mars, et mon corps reprend un rythme normal seulement ce mois-ci (en Juin, soit 3 mois après). Ainsi, la machine commence enfin à me mettre les trois lumières (avant je n’avais que du rouge puis du vert en période de règle, car je n’ovulais pas). Il est donc encore trop tôt pour que je fasse un retour, je prévois un article dessus en Septembre (soit 6 mois après l’arrêt de la pilule, et 3 mois de contraception avec la lady-comp).

      A ce jour, je peux te dire que la machine est très simple d’utilisation, je prends ma température chaque matin à la même heure avant de me lever. Mais pour le moment, nous utilisons encore à côté des préservatifs comme moyen de contraception.

      Si tu as des questions précises, je serai ravie d’y répondre 🙂

      Des bisous !

      27 juin 2017 at 16:32
  • Reply Sabrina Debusquat

    Salut laire,

    A lire très bientôt, à la rentrée il y aura mon livre : un an d’investigation autour de la pilule, son histoire, ses dangers, ses effets sur l’environnement et sur la vie quotidienne des femmes : J’arrête la pilule aux éditions Les Liens qui Libèrent.

    On parlera de tous les aspects de la pilule. J’apporte aussi des réponses détaillées sur « quelle contraception quand on arrêt la pilule et qu’on ne veut plus d’hormones ». Le tout rédigé avec Martin Winckler.

    Ce sera publié en septembre et cela apportera, mis à jour, tout ce que nous savons sur le sujet sans paternalisme, ni idéologie. D’ailleurs, au passage, le Lady Comp est loin d’être la contraception la plus efficace si tu ne veux ni hormones ni DIU. Des méthodes comme la symptothermie demandent un poil plus d’apprenstissage mais sont plus complètes et fiables car elles prennent en compte d’autres paramètres que la température (malheureusement vite perturbée).

    Je suis sûre que cela devrait t’intéresser 🙂 (cf. http://www.ca-se-saurait.fr/jarrete-la-pilule/

    Bises.

    Sabrina Debusquat.

    19 juin 2017 at 14:44
    • Reply Simplement Claire

      Merci Sabrina pour ton commentaire ici, je suis sûre que ton livre pourra intéresser de nombreuses femmes 🙂

      27 juin 2017 at 16:33
  • Reply Maëva

    Bonjour Claire,

    Je découvre ton blog et cet article m’a particulièrement interpellé.
    Je suis passée à l’implant contraceptif depuis 2 ans et effectivement j’ai perdu de ma libido et d’autres inconvénients se sont ajoutés. Bien plus que quand je prenais la pilule.
    Je connaissais pas les alternatives. Je vais donc essayer. Merci beaucoup pour cette article qui me guide et me permet de comprendre un peu mieux mes changements hormonaux. 🙂

    1 août 2017 at 11:01
    • Reply Simplement Claire

      Bonjour Maëva et bienvenue sur mon blog 🙂
      Merci d’avoir pris le temps de me laisser un petit mot ici. Je suis ravie si mon article a pu t’aider et te faire découvrir les alternatives dont les gynécologues ne parlent pas assez. Si tu veux plus de détails, je te recommande vraiment de lire le livre que j’ai lu et dont je parle dans l’article.

      Et sinon, sache que la libido revient assez rapidement quand on arrête les hormones. J’espère que tu trouveras rapidement un contraceptif qui te correspond 🙂

      3 août 2017 at 07:28
  • Reply alexandra

    merci pour cet article j’ai arrêté la pilule il y a 5 mois maintenant, pour le moment avec mon mari on met des préservatifs, mais il pense se faire opérer comme ça plus de risque 🙂 il ne veut plus d’enfants de toute façon, on en a 3 et à 44 ans c’est largement suffisant.
    courage dans ta méthode, je ne sais pas si j’aurais confiance 🙂

    18 août 2017 at 20:27
    • Reply Simplement Claire

      Merci Alexandra pour ton partage ici ! C’est vrai que c’est l’idéal ce type d’opération quand le couple a déjà eu les enfants qu’il souhaite 🙂

      23 août 2017 at 10:40

    Ecrire un commentaire